Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
30 octobre 2014

BDS USA : Nouvelle victoire de la campagne "Bloquer les bateaux"

Le bateau israélien Zim Pékin qui se dirigeait vers le port d’Oakland, a été complètement détourné de son port de destination et ré-acheminé vers la Russie, en raison des bloquages rencontrés à Oakland, annonce la campagne "Block the boat".


COMMUNIQUÉ DE LA CAMPAGNE "BLOQUONS LES BATEAUX"

Oakland a fait l’Histoire une fois de plus avec une grande victoire BDS pour la Palestine, contre la compagnie maritime israélienne Zim.

Le Zim Pékin qui se dirigeait vers le port d’Oakland, a été ré-acheminé directement vers la Russie pour éviter des perturbations sur le terminal SSA. Pour la toute première fois, un navire israélien a été complètement détourné avant d’atteindre son port de destination.

"Les dommages à la crédibilité d’Israël ne sont pas exagérés, indiquent les organisateurs de la campagne "bloquons les bateaux". La compagnie Zim, bien que propriété privée, est un "enjeu de sécurité" israélien. Israël exerce un contrôle sur cette société à travers une « charte en or » et l’utilise pour empêcher la vente de la société à des mains étrangères. La compagnie Zim a pour mission de participer au maintien de l’approvisionnement d’Israël durant les périodes de conflits militaires prolongées. Le retentissement et l’impact économique sur Zim restent encore à calculer, mais il est certainement dévastateur.

Les livraisons ont été reportées et non livrées pendant des mois. Les travailleurs de l’ILWU ont honoré nos piquets et se sont montrés solidaires contre la complicité américaine dans l’apartheid israélien. Zim a été perturbé et confronté à des manifestations anti-sionistes à Seattle, Tacoma, Los Angeles, Vancouver, New Orleans, New York et Tampa. Ces ports partout en Amérique du Nord ont clairement montré qu’Israël ne peut plus faire des affaires comme d’habitude parce que le sionisme n’est tout simplement pas le bienvenu sur nos côtes.

Les manœuvres de Zim

Le Zim Pékin, qui devait arriver à Oakland dans la matinée du samedi 25 Octobre 2014, a changé de cap peu de temps après qu’il ait atteint la côte nord-ouest du Mexique le mercredi 22 Octobre, et s’est dirigé plus au nord-ouest. Plusieurs sources, y compris le propre calendrier de bord du Zim, mais également les ports et les autorités portuaires ont confirmé que la destination initiale du Zim-Pékin était Oakland, mais qu’il a changé son itinéraire pour éviter une nouvelle défaite humiliante. Dans un article publié le 26/10, intitulé « Le Zim-Pékin évite Oakland" le journal local a rapporté que « le navire aurait dû appeler le samedi, mais a retardé son appel à dimanche. Les Rapports d’Oakland suggèrent que Zim a décidé d’annuler l’appel tout à fait. Zim a été touché par des manifestations à Oakland en Août et Septembre, perturbant ses appels. "

Nous avons également suivi le navire par satellite en utilisant un service de suivi de marine en ligne et documenté que le navire a fixé sa destination comme Oakland quelques minutes après avoir quitté le Canal du Panama comme c’est la norme pour les navires Zim sur la ligne Asie-Pacifique, qui s’arrêtent soit à Los Angeles soit à Oakland avant de partir pour la Chine et la Russie. Après quelques jours de son voyage de 9 jours à partir du Canal, cependant Zim a brusquement changé de direction et bifurqué vers le nord-ouest, s’éloignant ainsi définitivement d’Oakland.

Face à la répression mondiale

Il est clair que le Zim Pékin a détourné sa course en réponse à la puissante contestation de "Block the Boat". En Août, le mouvement avait organisé et inspiré une série de piquets historiques de jour comme de nuit, qui, avec le soutien des travailleurs de l’ILWU, ont empêché le déchargement de Zim Pirée pendant 4 jours, et finalement contraint le navire à quitter avant même qu’une fraction de sa cargaison ne soit déchargée. En Septembre, Zim a fait face à un autre ensemble de piquets de grève qui a forcé le Zim Shanghai à décharger à Los Angeles, plutôt que de sa destination prévue Oakland. La coalition de "Block the Boat" avec la communauté plus large de Bay Area a clairement fait savoir que nous pouvons déterminer ce qui se passe dans nos villes. Et que les affaires avec l’Etat sioniste raciste d’apartheid, Israël, qui travaille aux côtés de la police locale et fédérale pour réprimer nos communautés, ne seront pas facilitées.

Les militants sont restés concentrés tout au long des manoeuvres et faux-fuyants de Zim, l’organisation d’un piquet de grève d’un grand nombre de participants à chaque fois que Zim Pékin arrivait un samedi, un dimanche ou n’importe quel jour de la semaine. Compte tenu des manœuvres louvoyantes de Zim en Août, au cours desquelles il avait d’abord quitté le port sous couvert d’un communiqué du consulat à la presse israélienne, pour revenir à une autre borne moins d’une heure plus tard, les organisateurs savent maintenant ces stratégies et patientent. Après avoir suivi le Zim Pékin pendant plusieurs jours, "Block the Boat" s’est préparé pour une semaine de piquets possibles en organisant une grande marche de centaines de participants le dimanche vers le port d’Oakland pour montrer la force et l’orientation de ce mouvement. C’était un avertissement à Zim de continuer sa route alors qu’il atteignait la limite les 1000 miles de Oakland et une promesse que les portes seraient de nouveau fermées par les grévistes anti-sionistes s’il était revenu.

Alors que Zim Pékin navigue au-delà de l’horizon, il porte encore la mention de la destination de Oakland, même s’il est à plus de 1200 miles de la baie de San Francisco au moment de cette déclaration. Nos efforts ont porté leurs fruits ; Zim Pékin ne semble pas tourner autour. Même s’il faisait marche arrière et décidait de retourner à Oakland, à ce stade, ce serait une semaine de retard, et il nous trouverait une fois de plus, prêts à l’arrêter au port.

Victoire BDS

style='float:left; width:233px;'>
Nous déclarons une victoire historique dans notre effort pour bloquer le Zim Pékin. Il est très probable que Zim sera complètement dégoûté de toute entreprise future au port d’Oakland. Seul le temps dira si les changements de Zim dans son calendrier reflèteront un vrai re-routage de ses navires, ou tout simplement une autre ruse pour tromper les adversaires de l’apartheid israélien. Évidemment, ici à Oakland, nous sommes prêts pour le retour de Zim à tout moment. Ensemble, avec nos frères et sœurs, de Ferguson à la Palestine, nous nous battons pour la fin de l’Etat de violence et d’apartheid et nous sommes prêts à le démonter brique par brique, mur par mur, port par port. "

http://araborganizing.org/block-the-boat-declares-decisive-victory-over-apartheid-israel/

(Traduit par AMM)

Voir aussi l’article : The American Resistance to Israel, par Paul Larudee (October 29th, 2014) : http://dissidentvoice.org/2014/10/the-american-resistance-to-israel/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880