Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
7 novembre 2014

Soutien à Udi, refuznik israélien en prison, entame une grève de la faim

Udi Segal, qui vient d’être emprisoné pour la 5ème fois à la base militaire de Tel Hashomer en Israël parce qu’il refuse de servir dans une armée d’occupation, a annoncé commercer une grève de la faim.



Udi Segal (à droite) arrives avec un ami à la base militaire de Tel Hashomer. Sur la pancarte l’inscription : Refuzniks contre l’occupation.

Voilà 3 mois que Udi Segal a annoncé son refus d’être enrôlé dans une armée d’occupation. Et l’objection de conscience n’étant pas reconnue dans le très démocratique Etat d’Israël, Udi en est à sa 5ème condamnation et à 50 jours passés en détention.

"Je serai en grève de la faim tant que je ne serai pas libéré", a-t-il annoncé jeudi.

Il estime que "cette grève de la faim, moyen couramment utilisé par les prisonniers palestiniens pour défendre les principes de liberté, de justice et de dignité humaine, vaut la peine de mettre sa santé en danger".

Outre Udi Segal, un autre Israélien Uriel ferera, est actuellement détenu dans une prison militaire israélienne pour refus de servir dans une armée qui occupe un autre peuple et maintient l’apartheid au sein d’Israël par el biais de discriminations à l’encontre des Palestiniens citoyens israéliens.

Il est incarcéré pour la 9ème fois.



Uriel Ferera sortant de prison après sa première peine de prison ((photo : Ruty Ferera)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900