Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 novembre 2014

Manifestations en Jordanie contre l’attaque des lieux saints à Jérusalem

Des milliers de personnes ont manifesté vendredi en Jordanie pour réclamer l’annulation du traité de paix avec Israël, suite aux attaques répétées contre les lieux saints à Jérusalem.


Dans plusieurs villes de Jordanie, les manifestants ont également demandé la fermeture de l’ambassade d’Israel qui se trouve au centre d’Amman.

La Jordanie a rappelé, mercredi dernier, son ambassadeur en poste à Tel Aviv, une première depuis 1994, date de l’établissement de relations diplomatiques officielles entre les deux pays.

Les attaques répétées d’Israël sur le 3ème lieu saint de l’Islam et les discussions sur une éventuelle possibilité pour les Juifs d’aller prier sur l’Esplanade des Mosquées, ont entraîné des affrontements, et suscitent l’inquiétude dans tout le monde musulman.

Fidèle allié des Etats-Unis, le roi Abdullah’s de Jordanie est dans une situation d’autant plus inconfortable que la monarchie hachémite est le gardien des lieux saints palestiniens depuis 1924, finance leur entretien, et en tire un certain prestige.

"Nous sommes prêts à nous battre pour libérer Al-Aqsa", scandaient à Amman les manifestants, ainsi que d’autres slogans contre les colons et les colonies, rapporte l’agence de presse Reuters.

Plus de la moitié de la population jordanienne est constituée de Palestiniens qui se ont installés dans le pays après avoir été chassés de Palestine par Israël, en 1948.

Des troubles ont commencé à éclater dans le camp de réfugié de Baqaa, dans la banlieue de Amman.

Source : Reuters

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890