Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
17 novembre 2014

Avec TEVA, tout va... à Israël

Teva, fabricant israélien de médicaments génériques, licencie à tour de bras à Monaco, après avoir racheté des entreprises telles que Théramex et Monachem et récupéré leurs brevets, clients, et savoir-faire. Ce que se garderont bien de vous dire FR3 et France Info qui font la pub de TEVA, sans bien entendu souligner que tout cet argent profite directement à l’armée israélienne.




Salariés en grève après l’annonce de centaines de licenciements dans des entreprises pharmaceutiques rachetées par Teva. il y a quelques années

Teva, la plus grosse capitalisation de la bourse de Tel Aviv, rapporte plus d’un milliard de dollars par an au gouvernement israélien. Argent qui va directement dans les poches de l’armée d’occupation.

Il faut donc avoir le coeur bien accroché pour acheter les médicaments d’un pays qui tue, ampute des hommes, des femmes et des enfants, qui détruit les hôpitaux et dépôts de médicaments à Gaza, qui tire sur les ambulances, et oblige les femmes palestiniennes à accoucher d’enfants morts-nés aux checkpoints en Cisjordanie occupée.


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40