Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
22 novembre 2014

Le consul de France rejeté par les étudiants de l’unversité palestinienne de Birzeit

Des douzaines d’organisateurs étudiants du Pole Démocratique, le bloc de gauche des étudiants à l’Université de Bir Zeit, ont manifesté et se sont opposés à la visite du consul français à l’Université le mercredi 19 novembre.


"Les étudiants l’ont déclaré indésirable à l’Université, en tant que représentant d’un état colonialiste. En outre, ils ont exigé la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le prisonnier politique arabe libanais dans les prisons françaises, qui militait au Parti Communiste Libanais et au Front Populaire pour la Libération de la Palestine, et a été emprisonné depuis 1984 avec l’appui total des Etats-Unis et de l’état occupant.

« Nous rejetons la visite du consul français à l’Université de BirZeit, l’Université des Martyrs ; » « Nous rejetons la normalisation avec l’état colonialiste qui emprisonne le camarade Georges Abdallah », est-il écrit sur les panneaux portés par les étudiants.

Sbeih Sbeih, un militant étudiant, a déclaré que la « France est un état colonial qui a condamné la lutte palestinienne pour la libération et la révolution palestinienne, comme d’autres puissances coloniales telles que la Grande-Bretagne et l’Amérique… Je suis étudiant à l’Université de BirZeit, et nous n’honorons pas et ne souhaitons pas la bienvenue aux représentants de ces états pour qu’ils parlent devant des étudiants. Nous sommes déterminés à préserver l’acquis culturel de l’Université de BirZeit et n’acceptons pas en aucune manière la réception du représentant d’un état colonial qui a tout le temps soutenu Israël. »

Source : http://pflp.ps/english

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900