Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 novembre 2014

Plus de 300 personnes à Lyon samedi contre la main mise d’Israël sur Jérusalem-Est

Les manifestants Lyonnais ont en outre accueilli Hocine Abu khdeir, le père du jeune Mohamed qui a été brûlé vif par des terroristes israéliens l’été dernier à Jérusalem


Un moment très émouvant quand celui-ci a pris la parole pour parler de son fils :
"Mohamed a été kidnapé sur le seuil de notre maison. Lorsqu’il a été découvert calciné les autorités israéliennes ont tout fait pour faire passer ce crime pour un réglement de compte familial. Il m’ont même accusé d’etre à l’origine de ce crime. », a-t-il déclaré devant des centaines de manifestants.

"Nos amis, familles, et de nombreux autres Palestiniens sont venus nous rendre visite à l’annonce de la terrible nouvelle. Les premiers jours, plus de 4000 personnes se sont déplacées pour nous témoigner leur indignation et leur soutien. Craignant un soulèvement, l’armée israélienne a encerclée notre maison de Jérusalem Est et installé des checkpoints tout autour de chez nous, pour limiter et contrôler tous ceux qui venaient nous rendre visite. Les visites ont été limitées à 400 personnes par jour. L’armée n’était pas très à l’aise », a raconté Hocine.

"Mon fils à été assassiné comme beaucoup d’autres Palestiniens le sont encore actuellement. Nous résistons et résisterons encore et encore. Nous comptons beaucoup sur vous pour nous soutenir dans notre combat, et c’est l’objet de ma visite », a conclu ce père de famille, qui nous a fait prendre la mesure de notre responsabilité quand nous nous taisons, nous qui ne sommes pas confrontés à de tels risques.


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870