Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
28 novembre 2014

Payez-les en shekels !

Nouvel exemple de la collusion entre la police française et Israël, mais qui a tourné à la déculottade pour quatre barbouzes de la DGSI. A lire, ci-dessous, l’article du magazine l’Express.

"Limoges, nid d’espions ?

Une part de mystère demeure autour de quatre hommes, appartenant semble-t-il aux services de renseignement français, présents jeudi dernier à Limoges.

C’est ce qu’on appelle un échec. Quatre hommes appartenant semble-t-il aux services de renseignement français ont vu leur couverture "grillée", jeudi dernier, à Limoges. Selon le quotidien régional Le Populaire, il s’agirait de membres de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le service de renseignement intérieur. Mais la DGSI fait savoir à L’Express, de manière très catégorique, qu’elle dément toute implication de ses fonctionnaires dans une action à Limoges ce jour-là.

Alors que le mystère demeure donc sur l’appartenance du quatuor à tel ou tel service, la manière dont il a été repéré ne fait, elle, aucun doute. La faute à un réceptionniste soucieux du règlement intérieur...

L’usage veut, dans cet hôtel, que chaque client dépose ses clés à l’accueil avant de sortir. Or les quatre hommes en question n’ont pas souhaité s’y soumettre dans la mesure où ils avaient laissé dans leur chambre du matériel sensible. Face à ce refus de laisser les clés, l’hôtelier a décidé de les enfermer dans le hall d’accueil et d’appeller la police. A l’arrivée des forces de l’ordre, ils ont été contraints de se dévoiler.

En fait, ils étaient venus de Paris à l’occasion d’un match de basketball opposant le CSP Limoges, champion de France 2014 au Maccabi Tel-Aviv, un club israélien très populaire, dont chaque déplacement est entouré d’importantes mesures de sécurité.
"Leur but était de rester hyper discrets. Et bien, c’est raté", indiquent plusieurs sources au quotidien régional qui évoquent également des "pieds nickelés du renseignement" ou une équipe de "bras cassés".

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/limoges-quatre-agents-de-la-dgsi-demasques-par-un-hotelier_1626274.html#YA19wiwrhfYbJS2r.99

Il faut quand même savoir que c’est avec notre argent que la France envoie des policiers pour faire plaisir à l’occupant israélien, que l’on voit déjà faire la sécurité dans un aéroport comme Roissy, mais désormais également dans les stades en France.

Il faut dire que la montée en puissance de la campagne internationale BDS, Boycott, Désinvestissement, Sanctions, est tellement forte, qu’Israël a bien du mal, malgré tous les moyens déployés, à empêcher l’opinion publique de rejoindre ce mouvement destiné à faire payer à Israël le prix de son occupation.

Et qu’on ne vienne pas nous parler de sécurité : le drapeau de la Palestine n’a encore tué personne !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870