Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
9 décembre 2014

Manifestations à Gaza contre le « plan de reconstruction » de l’ONU

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine et le Front Démocratique pour la Libération de la Palestine, ont organisé dimanche une manifestation de protestation devant le siège des Nations Unies à Gaza contre le "plan Sherry" pour la reconstruction de Gaza.


manifestation de protestation devant le siège des Nations Unies à Gaza contre le "plan Sherry" pour la reconstruction de Gaza

Osama al-Haj Ahmad a souligné que les institutions internationales n’ont pas tenu les promesses d’accélérer la reconstruction des maisons démolies sans obstruction par les forces d’occupation.

"Le plan du délégué de l’ONU à la région, Robert Sherry, protège les intérêts de l’occupant, pour soutenir la continuation du siège, et pour augmenter l’influence et le contrôle des Nations Unies aux dépens de l’autodétermination et des droits palestiniens, essayant d’imposer une forme de gardiennage international pendant le processus de reconstruction », a-t-il déclaré.

Il a précisé que ce plan légitimise et perpétue le siège sous la couverture internationale et de l’ONU, tout en entravant l’entrée des matériaux de reconstruction et en faisant profiter ceux qui ont causé toutes les destructions de la vente de la majorité des matériaux employés dans la reconstruction.

« Inspection et contrôle sur la reconstruction sont en outre confiées à l’occupant « en fonction de sa sécurité. La souffrance de la population dans la Bande de Gaza, qui a augmenté considérablement après l’agression sioniste récente, n’est pas seulement la question de la destruction des maisons pendant la guerre, mais également celle de la continuation du siège pendant huit années, qui a mené à la détérioration sérieuse de la qualité de la vie aux niveaux politiques, sociaux et économiques, et dans la destruction de l’infrastructure après que l’occupant ait mené trois guerres criminelles consécutivement sur la bande dans une période de six ans, », a souligné Osama al-Haj Ahmad.

Il a réclamé un mécanisme national palestinien en lieu et place du plan Sherry, sans contrôle ni autorité par l’occupant ; et la fin immédiate du siège et l’ouverture de tous les passages afin d’assurer la réussite de la reconstruction. Il a demandé que l’occupant soit en outre jugé pour ses crimes ses crimes devant les cours internationales.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880