Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
12 décembre 2014

Olivia Zémor dépose plainte contre Grégory Chelli

Olivia Zémor, présidente d’Europalestine, a porté plainte auprès de la police judiciaire contre une nouvelle agression la visant directement à son domicile personnel.


Puisque le gouvernement français ne fait rien pour obtenir d’Israël l’extradition du voyou Chelli, il aurait tort de se gêner, et continue donc à se moquer des services de police français et à tenter de porter atteinte aux personnes qu’il a dans le collimateur.

Il a donc employé son stratagème habituel en appelant un commissariat de quartier et leur a demandé d’intervenir au domicile d’Olivia Zémor, qui aurait été assassinée par un dangereux psychopathe, membre de sa propre famille, attendant la police l’arme au poing.

Du fait de l’enquête en cours et pour éviter d’alimenter les dérives narcissiques de l’individu, les évènements ne seront pas relatés en détail, mais il semble que ses impostures ont fait long feu et que les policiers parviennent maintenant à les déceler assez en amont.

La suite de l’affaire est entre les mains du Parquet, qui a déjà un bon nombre de dossiers concernant Grégory Chelli, lequel s’est courageusement réfugié dans un pays hors la loi, pour pratiquer son « viol vocal ». Ceci après avoir commis de nombreuses agressions physiques en France, avec ses comparses de la Ligue de Défense Juive (LDJ), sans oublier qu’il a été à la tête d’un commando qui a saccagé la librairie Résistances à Paris, en juillet 2009.

Ses dénonciations mensongères par le biais du vol de données privées (N° de téléphone, adresses, mails…), ont eu de graves conséquences dans plusieurs cas, et ont même provoqué la mort d’un homme. Un père a succombé récemment à une crise cardiaque après qu’il lui eût annoncé la mort (imaginaire) de son fils, journaliste à Rue89, suivi de l’envoi des forces de l’ordre à son domicile.

La police semble disposée à agir, mais le gouvernement français ne lui apporte pas le soutien, notamment diplomatique, que l’on pourrait légitimement attendre.

Il est faux de prétendre aujourd’hui que l’individu serait intouchable puisqu’en Israël. Non seulement parce que rien n’empêche son extradition d’Israël (encore faut-il qu’elle soit demandée), mais du fait que cela fait des années que Chelli sévit en France, en toute impunité. Il a fallu qu’il s’en prenne à la presse pour que ses multiples méfaits soient quelque peu médiatisés.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900