Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
14 décembre 2014

BDS : TEVA devant l’Opera de Lille

Plusieurs associations de défense des droits de l’Homme ont proposé, ce samedi à Lille, une information sur les médicaments génériques, et sur le droit qu’ont tous les usagers, de refuser, avec ou sans prescription médicale, ceux de la marque israélienne TEVA.




Un minimum de conscience et de morale amène un nombre croissant de personnes à refuser de se soigner avec les médicaments d’un pays qui empêche les Palestiniens de se soigner, bombarde les populations civiles, et amène les femmes palestiniennes enceintes à accoucher d’enfants mort-nés aux checkpoints.

Tout pharmacien a l’obligation de procurer des génériques d’une autre marque à des clients qui ne veulent pas, renflouer l’armée israélienne en achetant du TEVA.

Et pour que cela soit parfaitement clair, de plus en plus de personnes l’affichent à l’aide d’une petite pastille autocollante sur leur carte vitale.



A partager sur Facebook : https://www.facebook.com/boycottTEVA

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900