Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
17 décembre 2014

L’Union européenne retire le Hamas de sa liste d’organisations « terroristes »

La Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE), basée à Luxembourg, a ordonné mercredi le retrait du Hamas de la liste des organisations « terroristes » créée par l’Union il y a une douzaine d’années.



Prenant en compte les arguments de l’avocate du Hamas, M° Liliane Glock, les magistrats ont en effet admis que le dossier qui avait servi à prendre cette mesure était des plus creux, ne reposant que sur de vagues articles de presse glanés sur l’internet, et non sur une documentation rigoureuse.

Pour autant, les actifs de l’organisation de résistance palestinienne actuellement saisis en Europe vont rester gelés pendant une période de trois mois, l’exécutif européen (autrement dit, des gouvernements inféodés à Israël, comme le duo Hollande/Valls en France, par exemple), ayant la faculté de faire appel.

La « liste noire des organisations terroristes » est un instrument liberticide créé dans l’Union européenne, dans le sillage de mesures analogues inventées aux Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001.

Rappelons que la présence du Hamas sur cette liste a été le principal « argument », sinon le seul, utilisé depuis des années par les gouvernements européens, dont le gouvernement français, pour dénier tout droit à ce mouvement de résistance, pourtant victorieux lors des seules élections législatives démocratiquement tenues dans l’histoire de la Palestine (en 2006).

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900