Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
1er janvier 2015

Après avoir tué leurs parents, Israël voudrait instrumentaliser les enfants de Gaza !

Certains media, qui n’avaient pas une pensée pour les enfants de Gaza lorsqu’ils mouraient par centaines sous les bombardements israéliens ou devenaient orphelins, les considèrent aujourd’hui comme des victimes parce que le Hamas ne veut pas les laisser aller faire du tourisme à l’invitation d’Israël !


Israël qui continue à kidnapper et torturer des enfants palestiniens tous les jours, tirant sur eux à bout portant en Cisjordanie, après les avoir bombardés à Gaza, voudrait se servir d’eux pour améliorer une image plus que détériorée. C’est ainsi que la brillante idée d’inviter des enfants de Gaza à venir faire un tour en Israël a été soufflée à Netanyahou.

Comment ? Le Hamas refuse ! Quelle honte !

Et bon nombre de journalistes d’emboiter le pas à cette propagande infâme, de découvrir à cette occasion que la population de la bande de Gaza est essentiellement constituée d’enfants et que bon nombre d’entre eux sont orphelins.

Et de stigmatiser le Hamas qui ne saute pas de joie et de gratitude à l’idée d’envoyer ces petites victimes passer une journée chez les assassins de leurs parents, qui les ramèneront le lendemain dans leur ghetto de Gaza !

Le problème ce n’est ni le blocus, ni la situation de ces enfants qui ont perdu des parents et des amis, et qui en croisent tous les jours d’autres du même âge eux, désormais amputés à vie (plus d’un millier d’enfants amputés d’au moins un organe après l’attaque israélienne de cet été).

Le problème n’est pas de savoir comment vivent ces enfants dans les décombres de leurs maisons, assiégés, sans électricité ni eau potable, et sans autorisation de sortir pour aller voir leurs parents et amis à Jérusalem, en Cisjordanie ou dans le reste du monde.

Quel journaliste s’est demandé pourquoi la France a refusé en octobre dernier un visa à Jamila, une jeune fille amputée des deux jambes à la suite de l’attaque "Plomb durci" ?

Il ne viendrait pas non plus à l’esprit de ces médias de se demander pourquoi Israël a privé ces enfants d’une de leurs rares distractions sous blocus, le zoo de Gaza, en tuant les animaux qui y vivaient.

Non, le vrai problème c’est de les empêcher d’aller prendre part à cette belle opération de communication de l’occupant, qui ne pourra pas montrer d’émouvantes photos prouvant sa générosité à l’égard de ces enfants.

Quel gouvernement français aurait voulu envoyer ses enfants visiter un zoo en Allemagne, durant la dernière guerre… à part Vichy !

Mobilisons-nous pour apporter à ces enfants de Palestine la seule aide dont ils ont besoin pour être heureux : la liberté.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880