Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
15 février 2015

Israel, serial killer

Douze ans après son assassinat, les parents de la jeune américaine Rachel Corrie, écrasée par un bulldozer israélien alors qu’elle tentait de s’opposer à la démolition d’une maison palestinienne de Gaza, viennent d’essuyer un rejet de leur appel auprès de la cour suprême israélienne.

style='float:left; width:410px;'>
Voilà 12 ans que Cindy et Craig Corrie, tentent en vain d’obtenir justice pour leur fille lâchement assassinée en mars 2003 à Rafah, alors qu’elle portait un gilet orange fluo qui n’a pas empêché le militaire qui conduisait un bulldozer chargé de démolir la maison d’un pharmacien de Rafah (Sud de la bande de Gaza), de l’écraser.

Pas plus que ses demandes pacifiques au soldat, à l’aide d’un mégaphone comme on peut le constater sur ces photos.


Elle était arrivée depuis 2 mois en Palestine pour épauler l’association ISM (International Solidarity Movement).

Mais à quel moment nos médias et nos dirigeants, se sont-ils indignés, recueillis, ont-ils pleuré ou commémoré l’attentat contre cette jeune et généreuse pacifiste de 23 ans ?

Peu après, plusieurs internationaux venus porter secours à la population palestinienne, de manière totalement pacifique, ont été également assassinés par l’armée israélienne. Sans parler des journalistes tués ou blessés, comme Jacques-Marie Bourget, grand reporter à Paris Match qui a été visé par un sniper israélien et pour lequel le gouvernement Français n’a pas levé le petit doigt.


Pas un seul mot, non plus à leur sujet !

Le terrorisme serait-il moins scandaleux ou moins dangereux quand il est perpétré par un Etat, qui dispose d’une panoplie meurtrière impressionnante ?

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900