Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
26 février 2015

Abdallah Abu Rahma et la justice des tribunaux militaires israéliens

L’occupant israélien a été obligé de reculer face à la mobilisation internationale en faveur du militant palestinien des droits de l’homme, Abdallah Abu Rahma, et il a donc abandonné l’idée d’une longue peine de prison ferme. Mais la sentence n’en n’est pas pour autant juste, ce qui ne saurait étonner de la part de juges militaires de l’occupation israélienne.

Abdallah Abu Rahma a été condamné lundi à 4 mois de prison avec sursis et une amende de 1300 dollars, le tribunal militaire ayant finalement rejeté la demande du procureur militaire de le condamner à une longue sentence applicable immédiatement.

Outre ce racket, pratiqué sur tous les Palestiniens arrêtés, sans le moindre motif (et sachant qu’il s’agit chaque fois de sommes importantes pour des Palestiniens), la "justice" israélienne met Abdallah dans une position de retourner en prison s’il continue à organiser des manifestations non violentes contre l’occupation d’une partie des terres du village de Bi’lin (près de Ramallah) par le mur et l’armée israélienne !

Message : laissez-nous confisquer vos terres sans bouger !



Abdallah Abu Rahma sur la scène de "Free Palestine" aux Docks de Paris, le 1ernovembrer 2014, montrant un dessin fait par Carlos Latuff lors de son intervention à la tribune.

La lutte continue contre l’occupation, la colonisation et pour la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens !

CE SONT LES OCCUPANTS QU’IL FAUT SANCTIONNER, PAS LES RÉSISTANTS !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240