Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 mars 2015

Carrefour Market : Stop à l’escroquerie, au mensonge et à l’illégalité !

Carrefour prend vraiment les consommateurs pour des crétins et se paie leur tête en falsifiant la provenance des produits exportés par Israël. Deux nouveaux exemples de tromperie sur la marchandise, relevés cette semaine dans un magasin parisien. Et ce n’est pas la première fois !
Merci de réagir.

type="image/jpeg">JPEG
Ici, des avocats en vrac, marqués "Chili" sur l’ardoise, et exportés par l’entreprise israélienne Mehadrin.

type="image/jpeg">JPEG
Là, des avocats vendus par 2, dans des boites en plastique "Prêts à déguster", affichés comme provenant de la République Dominicaine, alors qu’en tout petit, sur l’emballage, on peut trouver le mot "Israël" !

Nous vous appelons chacun(e) d’entre vous à contacter la direction de Carrefour et à lui envoyer la lettre suivante :

  • A l’attention de :

M. Georges PLASSAT, PDG de CARREFOUR

M. REMY BAUME, DIRECTEUR DE LA STRATÉGIE ET DES ACHATS

JÉRÔME BÉDIER, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

JEAN-PIERRE SIVIGNON, DIRECTEUR FINANCIER

ERIC LEGROS, DIRECTEUR EXÉCUTIF MARCHANDISES

MARIE-NOËLLE BROUAUX, DIRECTRICE EXÉCUTIVE COMMUNICATION

Madame, Messieurs,

Vous êtes à la tête d’un groupe qui détient 10.100 magasins dans 34 pays , emploie 365.000 personnes, et réalise un chiffre d’affaire de 75 milliards d’euros, ce qui vous place en tête de toutes les chaînes de supermarchés en Europe.

Ceci devrait vous créer certaines obligations ? Mais cela ne vous empêche pas de bafouer régulièrement les engagements que vous énoncez dans votre charte éthique, à commencer par la "sélection des fournisseurs en fonction de leur respect des droits de l’homme."

En effet, vous acceptez les produits en provenance d’Israël, un pays qui ne les respecte pas, qui massacre des populations civiles et torture systématiquement des enfants, ce qui est de notoriété publique (cf les rapports de toutes les ONG internationales).

Et comme vous n’’ignorez pas ces violations, vous cherchez à masquer vos forfaits en mentant sur l’affichage des produits que vous importez en provenance de ce régime colonial et sanguinaire.

Et du coup vous vous mettez doublement hors la loi, non seulement en bafouant le droit international qui rend illicites les produits qui sont le fruit de l’exploitation de terres occupées (Conventions de Genève), mais également en violant la législation française, qui exige une traçabilité totale sur tous les produits frais et les fruits secs vendus en France (Décret N° 2010-109 du 29 janvier 2010).

C’est ainsi que nous trouvons couramment dans les magasins Carrefour Market des avocats, des pamplemousses, des patates douces, des tomates, poivrons, ou des dattes, présentés comme provenant d’autres pays, alors qu’ils ont été exportés par Israël, comme l’attestent ces photos prises dans un magasin carrefour parisien le 5 mars 2015 (et nous en tenons de nombreuses autres à votre disposition, qui ont été prises dans d’autres de vos magasins)

Ceci s’appelle de la "tromperie sur la marchandise", cela est illégal et immoral.

Vous êtes amenés à enfreindre la loi et à frauder parce qu’un nombre croissant de vos clients, qui ont davantage d’éthique que vous, refusent d’acheter les produits de l’occupation israélienne et d’encourager les crimes de guerre.

Nous vous demandons de cesser immédiatement ces pratiques d’escrocs, et de vous mettre en conformité avec les engagements que vous affichez dans votre "charte sociale et éthique", et dans laquelle on peut lire :

"Le groupe Carrefour s’est engagé à respecter et faire respecter les droits de l’homme dans sa chaîne d’approvisionnement. Elle est portée par une exigence de transparence et d’éthique, inscrite au coeur de sa stratégie, et qui s’applique à l’ensemble des fournisseurs de produits Carrefour. Cet engagement se traduit par la mise en place d’une méthodologie de suivi et de contrôle et d’un partenariat avec la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme)."

Cette charte comporte un chapitre intitulé : "Interdiction de toute discrimination, de harcèlement et de violence."

Nous vous renvoyons donc aux documents de la FIDH qui décrivent sur plusieurs pages l’ensemble des discriminations pratiquées par Israël à l’encontre des citoyens palestiniens de son pays (sans même parler de la manière dont elle maltraite les Palestiniens vivant sous la botte de son occupation). (FIDH : "Mission d’enquête sur le statut des citoyens arabes et israéliens", par Claude Katz, secrétaire général de la FIDH et Olivier Shutter, Secrétaire général de la Ligue des droits de l’homme en Belgique francophone).

Dans l’attente, de votre réponse et mise en conformité avec lla oi, nous vous prions de recevoir, Madame, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Olivia Zémor

Présidente de CAPJPO-EuroPalestine

16 bis rue d’Odessa. 75014 Paris

  • Copie à la Protection des Populations (anciennement DGCCRF) : 8 rue Froissart
    75153 PARIS CEDEX 03. Tél. : 01 40 27 16 00. fax : 01 42 71 09 77 - mél : ddpp paris.gouv.fr

Voici les coordonnées de la direction des magasins Carrefour pour toute l’Europe, les noms des dirigeants étant en tête de la lettre ci-dessus :

33 avenue Emile Zola. 92649 Boulogne Billancourt.

Tel : 01 41 04 26 00 - FAX : 0141 04 26 01- email : portail serviceclients-carrefour.com

Merci d’écrire... et d’ouvrir l’oeil (et même les deux...) quand vous faites vos courses !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1200