Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 mars 2015

Le soutien indécent de la Mairie de Lodève (Hérault) à Israël

Figurez-vous que la mairie de Lodève, située en Languedoc-Roussilon dans le département de l’Hérault, n’a rien trouvé de mieux à faire que d’envoyer des menaces à un couple de petits paysans parce qu’ils se permettent de porter un T.Shirt réclamant la justice en Palestine, sur le marché local !

Ce n’est pas le chômage, qui atteint pourtant le taux de 19,8 % dans cette commune, qui préoccupe la municipalité.

Ce n’est pas non plus l’état vêtuste et insalubre d’une grande partie de ses logements.

Non, c’est le port par deux petits paysans, sur le marché de Lodève, le samedi, et sur celui de Clermont (dans l’Hérault) le mercredi, d’un T.Shirt qui appelle à boycotter Israël tant que cet Etat occupe la Palestine !

Mariano et Martine viennent de recevoir une lettre recommandée qui leur donne un "avertissement" et les menace de "retrait d’autorisation d’occupation d’un emplacement sur le marché".

Le T.Shirt n’y est pas cité, malgré les policiers envoyés sur le marché pour menacer Mariano à propos de ce T.Shirt. Ce maraîcher de Lodève avait alors été accusé oralement par les policiers de "provocation à la haine raciale" pour avoir exposé sur son stand 2 T-shirts sur lesquels on peut lire : « justice en Palestine » et « Boycott Israël Apartheid ».

La mairie ose évoquer "un trouble à la sécurité, la tranquillité, ou la salubrité publique" qui n’a jamais existé, en espèrant effrayer ainsi ces deux petits producteurs de produits bio et membres de la Confédération paysanne.

type="image/jpeg">JPEG
(cliquez sur l’image pour agrandir)

"Des proches de la mairie affirment que ce serait l’ambassade d’Israël qui serait intervenue directement pour exiger le retrait de ces tee -shirts… Ce qui est sûr c’est que les officines sionistes membres du CRIF ou le CRIF lui même sont des habitués du fait. On connait les poursuites judiciaires qu’ils ont entamées ou fait entamer par le gouvernement contre des militants BDS et qu’ils ont la plupart du temps perdues", indique le collectif BDS 34.

Ce mercredi 4 mars, Martine et Mariano ont porté le tee shirt sur leur stand à Clermont-l’Hérault, souligne BDS 34, qui fait savoir que la mobilisation se met en place dans l’Hérault pour protester contre ces tentatives d’intimidation.

type="image/jpeg">JPEG
Rassemblement devant la mairie de Lodève le 28 février dernier

Mais cette affaire nous concerne tous, puisqu’il s’agit d’essayer de faire un exemple, afin de faire croire à la population que, dans ce pays qui chérit la liberté d’expression, on n’aurait pas le droit d’afficher le fait qu’on boycotte un Etat en raison de sa politique criminelle.

Si les élus de Lodève s’ennuient à ce point, ou bien s’intéressent vraiment à la légalité, pourquoi ne vont-ils pas plutôt surveiller les produits vendus dans les commerces, pour s’assurer que la législation est bien respectée, et qu’il n’y a pas de produit de l’ocupation israélienne ni de tromperies sur la marchandise ? Ils auraient sans doute plus d’avertissements à donner, à bon escient, dans ce domaine.

NOUS VOUS INVITONS A ECRIRE DANS CE SENS AUX ÉLUS DE LODÈVE ET NOTAMMENT A :

  • Monsieur Sébastien ROME, adjoint au maire, responsable de la politique de la Ville :
    sebastien.rome lodeve.com

MAIRIE DE LODEVE

7 place de l’Hotel de Ville.

34700 Lodève

TEL : 04 67 88 86 00

FAX : 04 67 44 01 84

Il serait bon de leur rappeler que, jusqu’à nouvel ordre, ils sont payés en euros, par les contribuables, et non en shekels par Israel.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1200