Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 mars 2015

Cisjordanie : l’Autorité Palestinienne saisit des produits des colonies

La police palestinienne vient de saisir 4 camions remplis de poulets en provenance d’une colonie de Cisjordanie, et introduits en fraude à Hébron (al-Khalil), annonce l’agence de presse Ma’an.

style='float:left; width:345px;'>
Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une politique générale d’interdiction des produits des colonies juives de Cisjordanie, édictée dès 2010 par l’Autorité Palestinienne, mais très rarement mise en œuvre jusqu’à présent.

On ne sait pas par ailleurs si les poulets avaient déjà été vendus à leurs intermédiaires, et par conséquent qui sera financièrement pénalisé par la saisie, colons juifs ou fraudeurs palestiniens.

Malgré le fait que la population palestinienne soit entièrement captive de l’occupation israélienne, et dépendante d’Israël pour un grand nombre de produits, le boycott de ce qui vient des colonies est une des répliques possibles à la colonisation.

S’y ajoute un récent mot d’ordre appelant la population de Cisjordanie à boycotter les produits –principalement alimentaires, des produits laitiers notamment- de 6 grandes marques israéliennes, qui peuvent être substitués par des achats de leurs équivalents palestiniens.

L’Autorité Palestinienne, qui a été jusqu’à interdire des manifestations BDS dans les villes de Cisjordanie où elle exerce son contrôle policier, n’a pas toujours encouragé le boycott, tant s’en faut.

Mais l’accélération de la répression tous azimuts (arrestations, fusillades d’enfants, saccage des oliveraies, etc..), jointe au silence complice des grandes puissances (avec la France au premier rang), ont amené Abbas et son équipe à réagir un minimum.

C’est ainsi que l’Autorité Palestinienne a fini par se décider à demander justice auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye (Pays-Bas), avec dépôt des premiers dossiers contre les crimes de guerre israéliens dans quelques semaines, au mois d’avril.

Israël a aussitôt pris une mesure punitive supplémentaire, en volant, depuis janvier, les droits de douane revenant à la Palestine sur les importations lui étant destinées, soit 120 millions d’euros environ par mois.

Dans ce contexte, le peuple palestinien, confronté à des ennemis aussi puissants, ne peut compter que sur la solidarité active des peuples du monde entier : plus que jamais, développons ici, chez nous, la campagne BDS de boycott d’Israël !

Source : http://www.maannews.com/eng/ViewDetails.aspx?ID=760071

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880