Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 avril 2015

Les ministres européens demandent le marquage des produits des colonies

Seize ministres des Affaires étrangères sur les 28 pays membres de l’Union européenne, dont Fabius pour la France, ont demandé à la chef de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini, de se remuer un peu pour obtenir le marquage des produits issus des colonies juives établies dans les Territoires Palestiniens Occupés.

Les 16 signataires, sont, outre la France, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Espagne, le Portugal, Malte, l’Irlande, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suède, le Danemark, la Finlande, la Slovénie, l’Autriche et la Hongrie. Les 12 ayant refusé la signature comptent l’Allemagne, la Grèce, la Croatie et Chypre, ainsi que 8 pays d’Europe de l’Est (Pologne, Bulgarie, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie, Lettonie, Estonie, Lituanie).

Ce document, dont Haaretz a obtenu une version en anglais, est cependant d’une rare hypocrisie.

Les ministres reconnaissent d’ailleurs d’emblée la lâcheté de l’Union européenne, lorsqu’ils rappellent, dans leur courrier à Federica Mogherini, que cela fait plus de deux ans maintenant qu’une décision identique avait été prise au niveau européen, mais jamais mise en œuvre, et encore moins assortie de sanctions à l’encontre d’Israël.

A quoi sert-il, en effet, de constater, comme ils le font dans leur lettre, que les colonies sont une violation du droit international et leurs produits « Made in Israel » une tromperie du consommateur, si c’est pour se défausser sur une bureaucrate impuissante en la personne de Mme Mogherini ?

Les gouvernements signataires de la lettre ont pleinement la capacité de prendre des mesures pour faire respecter le droit, mais ils ne le font pas, laissant Israël dépecer chaque jour un peu plus la Palestine.

Avec la France des Fabius et autres Taubira, on atteint des sommets d’abjection, puisque notre gouvernement, tout en laissant prospérer l’illégalité, n’a même pas abrogé une circulaire enjoignant les parquets de France de poursuivre les militants prônant le boycott d’Israël.

Et puisqu’on ne peut compter sur les gouvernements pour appliquer le droit, c’est à nous, citoyens épris de justice, qu’il revient de l’imposer.

Plus que jamais, développons la campagne BDS !

Source : http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/1.652113?trailingPath=2.169%2C2.216%2C2.217%2C

Traduction en français de la lettre de Fabius et ses collègues à Mogherini :

« Le 13 avril 2015

Chère Haute Représentante et vice-Présidente de la Commission,

Nous saluons l’engagement renouvelé de l’UE dans le Processus de Paix au Moyen-Orient depuis votre nomination, et en particulier l’engagement personnel que vous y avez pris.

Nous souhaitons attirer votre attention sur la lettre du 13 avril 2013, envoyée à votre prédecesseur, sur les orientations générales relatives à l’étiquetage des produits et productions des colonies. Après l’engagement public, pris par le Conseil en mai puis en décembre 2012, et plus récemment encore en novembre 2014, nous continuons d’estimer qu’il s’agit là d’une étape importante pour la mise en œuvre de la politique constante de l’UE, au regard de la solution à 2 Etats. L’expansion continue des colonies israéliennes illégales dans les Territoires Palestiniens Occupés et autres territoires occupés par Israël depuis 1967, menace la perspective d’un accord de paix juste et durable. De plus, la mise en œuvre correcte et cohérente de la protection des consommateurs européens, et de la réglementation européenne concernant l’étiquetage, sont nécessaires pour s’assurer que le consommateur n’est pas trompé par de fausses informations.

Il faut, en effet, que les consommateurs européens puissent avoir confiance, et celle-ci passe par la connaissance de l’origine des produits qu’ils achètent. Les producteurs israéliens en-deçà de la Ligne Verte, tout comme les producteurs palestiniens, ne pourront qu’en bénéficier.

Nous vous saurions donc gré de prendre ce cap au niveau de la Commission, de manière à achever ce travail important d’étiquetage des produits et productions des colonies. Nous sommes bien entendu prêts à vous apporter toute l’aide requise pour ce faire.

Sincèrement vôtres,

Laurent Fabius (et les ministres des A.E. de quinze autres pays de l’UE)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870