Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 avril 2015

"Mort aux Arabes" : Marche à travers Jérusalem occupée (Vidéo)

Comment de jeunes israéliens, escortés par la police et les forces d’occupation, marchent régulièrement à travers la vieille ville de Jérusalem illégalement occupée, en chantant "Mavet la’aravim" (Mort aux Arabes) et en lançant d’autres cris de haine.

Dans le cadre de cette marche qui se tient a chaque mois selon le calendrier juif le 19 avril, des extrémistes juifs font "le Tour des Portes" , passant par le quartier musulman de la Vieille Ville.

A chaque fois, le parcours est bloqué pour les habitants palestiniens ; leurs entreprises et magasins sont contraints de fermer, et il est formellement interdit aux Palestiniens de quitter leurs maisons.

Selon le site "kifaya" qui fait une veille sur les actes racisme,1500 israéliens juifs ont participé à cette marche sécurisée par des centaines de policiers et de soldats.

Une haine organisée

En plus de « mort aux Arabes », le répertoire de cris et de chants des manifestants inclut : « Vengeance ! », « Que ton nom soit effacé !", "Que vos villages soient brûlés, » et le chant anti-musulman "Muhammad est mort ".

Certains des manifestants, se permettent même de cogner sur les portes des maisons et des entreprises, et certains tentent d’endommager les propriétés.

Les Israéliens organisent régulièrement des marches haineuses similaires pendant le "Jour de Jérusalem", une célébration annuelle décrétée par le gouvernement militaire d’occupation et de l’annexion de la ville, en violation du droit international.

Incitation au meurtre

style='float:left; width:224px;'>
Au mois de juillet dernier, Muhammad Abu-Khudair, un Palestinien de 16 ans, a été enlevé dans les rues du quartier Shuafat de Jérusalem occupée, puis brûlé vif par ses ravisseurs.

Ses assassins présumés, des Juifs israéliens, auraient été formés au sein du Beitar Jérusalem, équipe de football dont les fans ont pour habitude de saccager les rues appelant à assassiner des Arabes. Une propagande peu éloignée de celle diffusée par les dirigeants d’extrême-droite du régime israélien.

Face à l’indignation internationale concernant cet atroce assassinat, le gouvernement a récemment ajouté le nom d’Abu Khudair à un mémorial officiel israélien des victimes du terrorisme. Ce qui a automatiquement suscité un mouvement de protestation de plusieurs groupes israéliens qui ont fait valoir que le garçon assassiné ne méritait pas d’être sur le mémorial.

De son côté, le père de Muhammad, Hussein Abu Khudair, interrogé par l’agence palestinienne Ma’an, a déclaré que les « autorités occupante cherchent ainsi à améliorer leur image dans le monde, mais que le nom de son fils sur le mémorial "ne changerait pas la réalité raciste de l’occupation israélienne ". D’autant que parallèlement, a souligné Hussein Abu Khudair, la police israélienne et les forces d’occupation fournissent une escorte pour des foules de jeunes, voire très jeunes chantant "Mort aux Arabes" , qui ont inspiré les meurtriers de son fils.

(Traduit par Nadera pour CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/video-death-arabs-march-forces-its-way-through-occupied-jerusalem?utm_source=EI+readers&utm_campaign=b694c55c68-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_e802a7602d-b694c55c68-290649781

CAPJPO- EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880