Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
27 avril 2015

Crise médicale et sanitaire dans Gaza : pénurie record, alerte le Ministère de la Santé

La pénurie de médicaments et des dispositifs médicaux s’est considérablement aggravée en raison du blocus imposé à la bande de Gaza depuis plus de huit ans, 62% des médicaments et des dispositifs médicaux étant en rupture de stock, selon le ministère de la santé.

type="image/jpeg">JPEG

Le directeur général de la pharmacie, Ashraf Abu Mahady, a indiqué que le ministère était en rupture de 118 types de médicaments (25% de l’ensemble) et de 334 types de dispositifs médicaux (37%).

Il a souligné le manque important de consommables médicaux pour le cathétérisme cardiaque et les chirurgies à cœur ouvert, qui a atteint 80%, ce qui conduira à l’augmentation des cas justifiant de transferts médicaux pour un traitement médical à l’étranger.

La pénurie de médicaments touche principalement le manque des médicaments de soins primaires (32%), dont certains ont atteint le niveau zéro, mais aussi les médicaments immunologiques (54%) et les médicaments pour l’oncologie (30%), ce qui a de graves conséquences sur les patients chroniques et les cancéreux.

M. Mahady exhorte les organes concernés, le Comité International de la Croix-Rouge et l’Organisation Mondiale de la Santé, pour qu’ils fassent pression pour lever le blocus et ouvrir les points de passage.

style='float:left; width:236px;'> type="image/jpeg">JPEGEn attendant, pas question de se soigner avec les médicaments d’un pays qui empêche les Palestiniens de se soigner et commet de tels crimes en toute impunité.

Chez le pharmacien : TEVA, je n’en veux pas !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870