Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
1er mai 2015

Jérusalem : Des Israéliens d’origine éthiopienne manifestent contre le racisme de la police

Environ 2.000 Israéliens, juifs d’origine éthiopienne, ont manifesté jeudi à Jérusalem pour dénoncer le racisme de la police. Le rassemblement, qui s’est poursuivi jusque tard dans la soirée, a été émaillé ​par des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants", rapporte l’AFP.

Refus de prendre leur sang, parce que "spécial", stérilisation de milliers d’éthiopiennes à leur arrivée en Israël, le racisme de l’Etat juif avec les 120.000 juifs d’origine éthiopienne qu’il a fait venir dans ce pays, est aussi quotidien sous la forme de contrôles au faciès, et nombreuses autres discriminations dans la société.

Jeudi, des incidents racistes ont mis le feu aux poudre et des manifestants israéliens d’origine éthiopienne ont emprunté la principale artère commerciale de la ville, et se sont rapprochés de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu, après avoir bloqué une route devant le quartier général de la police. Ils protestaient contre des incidents impliquant des policiers et des membres de leur communauté ces derniers jours.

La police déployée en masse a bloqué les manifestants à l’aide d’un canon à eau.

10 manifestants et 3 policiers blessés

Les forces de l’ordre ont également tiré des grenades lacrymogène, a indiqué une porte-parole de la police, précisant que trois policiers avaient été blessés par des jets de pierres et de bouteilles et deux manifestants arrêtés. La radio publique a pour sa part fait état de 10 manifestants légèrement blessés.

Dans la soirée, le face à face tendu s’est poursuivi mais il n’y avait plus d’affrontements.

"Stop à la violence policière contre les juifs noirs"

Les protestataires scandaient des slogans tels que : "Stop à la violence policière contre les juifs noirs". L’un des manifestants brandissait une pancarte où on pouvait lire : "En Europe, on tue des juifs parce qu’ils sont juifs, et en Israël on tue des juifs parce qu’ils sont noirs. "

La presse locale a rapporté les accusations d’un Israélien d’origine éthiopienne contre la police israélienne. Walla Bayach a raconté au site d’informations Ynet que des inspecteurs chargés de l’immigration s’en étaient pris à lui lors d’un contrôle d’identité à Beer Sheva (sud) parce qu’ils croyaient qu’il était un clandestin africain. Selon la version des policiers, c’est Walla Bayach qui les a agressés au moment où ils lui demandaient ses papiers.

Auparavant, une vidéo montrant deux policiers frappant un soldat d’origine éthiopienne en uniforme militaire dimanche à Holon, près de Tel-Aviv, a fait le tour des médias israéliens. Les deux policiers ont été suspendus dès le lendemain, ont rapporté les médias.

Source : Rédaction web d’iTELE avec AFP

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 8630