Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
5 mai 2015

Le maire de Béziers discrimine des enfants en toute impunité

Communiqué du CCIF, qui annonce porter plainte contre Robert Ménard, maire de Béziers qui s’est vanté, lundi soir à la télévision, de répertorier les enfants musulmans de sa ville !


COMMUNIQUÉ DU CCIF

"Le maire de Béziers discrimine des enfants en toute impunité

Hier soir dans l’émission "Mots Croisés" sur France 2, le maire de Béziers se vantait de détenir le nombre exact d’enfants de confession musulmane dans sa commune. Interrogé sur la manière de récolter ses chiffres, le maire avoue fièrement avoir mis en place un fichage basé sur les noms des enfants à partir de la liste des classes des écoles de sa ville : « Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de vous dire que le maire a les noms, classe par classe, des enfants. Je sais que je n’ai pas le droit mais on le fait. » Ajoutant : "Les prénoms disent les confessions. Dire l’inverse, c’est nier une évidence ».

Ayant donc reconnu lui-même l’illégalité totale de cette démarche, le maire de Béziers continue de se penser au-dessus des lois de la République.

Une pratique qui nous ramène aux heures sombres de notre pays, avec pour première cible, des enfants.

Des propos qui se font écho des campagnes de calomnies islamophobes que subissent les musulmans depuis plus de deux décennies et qui visent à les marginaliser de la société.

Jusqu’où iront les islamophobes ? Cette question est d’autant plus légitime qu’après avoir été discriminée, vilipendée, ostracisée, la communauté musulmane se voit maintenant fichée de manière assumée.

Pas un jour ne passe sans que des propos ouvertement islamophobes ne soient tenus par un homme politique, un chroniqueur ou un polémiste, rappelant ce qu’ont pu subir les juifs durant la seconde guerre mondiale, qui, par une approche essentialiste de leur identité ont été massacré pour ce qu’ils étaient.

Le CCIF interpelle les bonnes consciences et ceux qui prétendent que l’islamophobie est inexistante : que faut-il de plus pour admettre la réalité du phénomène islamophobe dans notre pays ? Il s’agit de dénoncer un climat qui a pris trop d’ampleur et pour lequel toutes les forces de la nation doivent se mobiliser. Autrement, elles seront responsables et devront assumer les conséquences de leur passivité.

Le CCIF décide de porter plainte contre Robert Ménard et de saisir les institutions compétentes afin de mettre fin à des pratiques illégales et discriminantes qui menacent notre vivre ensemble. "

Collectif Contre l’Islamophobie en France

  • SIGNER ICI LA PETITION CONTRE LE FICHAGE DES ENFANTS MUSULMANS A BEZIERS :

https://www.change.org/p/fichage-des-enfants-musulmans-%C3%A0-b%C3%A9ziers-la-justice-doit-sanctionner-cet-acte-ill%C3%A9gal-m%C3%A9nard?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=301277&alert_id=KoYIhITUOU_hvj5NlZbdh8Ayub%2FRN2LXkHafIP6pBAcvt7yFzpDlL0%3D

CAPJPO-EUROPALESTINE


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890