Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
29 mai 2015

FIFA : truqueurs en finance, truqueurs en politique (vidéos)

Les dirigeants de la FIFA ont fait étalage de leurs mœurs pourries, vendredi à Zürich, où se tient le congrès de l’organisation mondiale du football.

Sous le feu des critiques depuis l’éclatement d’une série de scandales de pots-de-vin et de corruption, les dirigeants de cette internationale du pourrissement du sport par l’argent ont aussi montré leur savoir-faire en matière de soutien à l’apartheid israélien.

Ils sont ainsi parvenus, par le biais de menaces et d’entorses à leurs propres règlements, à faire capituler le président de la fédération palestinienne de football, Djibril Rajoub, qui a retiré de l’ordre du jour sa demande légitime de sanctions contre Israël, en échange de la désignation d’une vague commission d’inspection d’ores et déjà promise aux oubliettes.

En attendant, la journée a été chaude dans tous les sens du terme à Zürich, où nous avons été encore plus nombreux que la veille, et plus résolus encore à faire entendre les droits du peuple palestinien.

Dès l’ouverture, une militante de la campagne « Carton rouge à l’apartheid » a réussi à pénétrer dans l’enceinte, et à brandir le drapeau de la Palestine sous l’œil ébahi du vieux président Sepp Blatter.


Voir aussi ci-dessous :

http://www.telegraph.co.uk/sport/football/fifa/11638382/Palestine-protesters-disrupt-Sepp-Blatter-during-Fifas-Congress-in-Zurich.html

En début d’après-midi, alors qu’on apprenait de l’intérieur que les magouilles procédurales se multipliaient, une centaine d’entre nous se sont carrément dirigés vers les portes du congrès, pour exprimer notre colère face à ce déni de démocratie.

Le congrès avait reçu dans la matinée la visite-surprise, et salutaire, de militants des syndicats du bâtiment de plusieurs pays européens, venus dénoncer les conditions de quasi-esclavage dans lesquelles l’émirat du Qatar maintient les ouvriers immigrés sur les chantiers de la coupe du monde 2022.

Comme nous le déclaraient plusieurs journalistes, dont on ne sait si les rédactions en chef vont publier leurs commentaires et réactions recueillies sur place, l’actualité de la FIFA est passée en moins de deux jours du sujet des dirigeants véreux à celui de leurs victimes, que ce soient les ouvriers surexploités ou les footballeurs palestiniens martyrisés.

(à suivre : autres photos et vidéos des manifestations de Zürich)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880