Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 juin 2015

Ulcan : Fabius le c… entre deux chaises

La presse commence enfin à mettre la pression sur le gouvernement français, pour sommer ce dernier de briser son scandaleux silence sur les agissements de l’agent provocateur israélien Ulcan (Grégory Chelli).

Une question a ainsi été posée au ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, en déplacement samedi au Caire, à la veille de sa rencontre avec Netanyahou dimanche à Jérusalem.

Ne pouvant se dérober complètement, Fabius dénonce alors Ulcan, et assure qu’il en parlera au chef du gouvernement israélien. C’est la première fois, à notre connaissance, qu’un membre du gouvernement dénonce publiquement le voyou.

On peut écouter l’intervention de Fabius ici :

https://soundcloud.com/fhume/laurent-fabius-sur-ulcan-au-caire

On remarque cependant à l’écoute de ce document sonore que si Laurent Fabius constate que Grégory Chelli fait effectivement l’objet d’une commission rogatoire émise par la justice française pour qu’il rende compte de ses actes, il se garde bien de promettre qu’il va, ne serait-ce que demander à Israël de livrer le délinquant.

Pas un mot non plus sur les complicités dont a forcément bénéficié Chelli en France, au niveau le plus élevé, pour faire déplacer en pleine nuit des bataillons de policiers aux domiciles de journalistes (Pierre Haski, de Rue89, journal dont le père d’un journaliste est décédé l’automne dernier suite à une provocation de Chelli ; Daniel Schneidermann d’Arrêt sur Images ; Denis Sieffert de Politis ...) et de militants de la solidarité avec la Palestine (Stambul, Greilsamer, Zémor, Lefort, la liste n’est pas exhaustive) avec le même ahurissant bobard (l’assassinat par ces personnes de leur conjoint !).

En substance, Fabius se satisferait apparemment de consignes israéliennes à Chelli pour qu’il se calme quelque temps. Mais il n’est pas question d’exiger l’application des conventions d’extradition existant entre la France et Israël qui permettraient de rapatrier le LDJiste.

Mais on peut juger de la sincérité du ministre des Affaires étrangères en relevant qu’à l’issue de sa rencontre avec Netanyahou, il s’est bien gardé de confirmer, lors de sa conférence de presse, qu’il en avait parlé aux dirigeants israéliens.

Ce que constate le site buzzfeed, dans l’article ci-dessous :
http://www.buzzfeed.com/buzzfeednews/laurent-fabius-a-evoque-pour-la-premiere-fois-laffaire-ulcan

Les trois journalistes Sieffert, Haski et Schneidermann doivent être reçus mardi par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve : on espère qu’ils se feront les interprètes de toutes les victimes, et qu’ils exigeront du ministre des mesures effectives pour mettre le terroriste hors d’état de nuire.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880