Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
24 juin 2015

Flotille de la liberté : Prochain arrêt, Gaza

Soutien au chalutier Marianne de Gothenburg, de la campagne « Un Bateau pour Gaza », qui a quitté le port de Messine, sur la côte est de la Sicile, et a mis le cap sur la mer ionienne par le détroit de Messine en direction de Gaza. Lire le communiqué et signer la pétition de soutien.

Communiqué :

"Au cours de cette semaine, le Marianne retrouvera les autres bateaux participant à la Flottille de la Liberté III. Ensemble, ils vont essayer de briser le blocus illégal de Gaza par une action pacifique non violente. La brève étape à Messine fut intense, avec des rencontres avec des militants de la paix et une conférence de presse à la mairie, avec le maire de Messine bien connu pour son combat contre la corruption, Renato Accorinti.

À bord du Marianne, participant à cette action, se trouvent :

  • la journaliste, auteur et critique sociale suédoise, Kajsa Ekis Ekman ;
  • le compositeur et militant israélo-suédois, Dror Feiler ;
  • l’universitaire et militant canadien, Robert « Bob » Lovelace, un vétéran des mouvements de soutien aux droits des peuples indigènes ;
  • la députée européenne espagnole, Ana Maria Miranda Paza (Bloc nationaliste galicien) ;
  • le professeur norvégien, sociologue du sport et ancien athlète, Gerd von der Lippe.

Les journalistes suivant participent également :

  • la journaliste russe Nadia Kevorkova ;
  • une équipe néo-zélandaise de la Télévision maorie, composée du journaliste Ruwani Perera et du cameraman Jacob Bryant.
  • Message de soutien à la flottille de la liberté III, Gaza,

24 juin 2015

En ce jour, plus de huit ans après que les blocus ont débuté contre Gaza, nous, les Palestiniens de la bande de Gaza assiégée et du reste de la Palestine occupée, disons : Assez d’inaction, assez de discussion, assez d’attente – le siège total par terre, par air et par mer de la bande de Gaza doit cesser.

Les atrocités commises dans la guerre contre Gaza l’été dernier nous ont laissés avec une perte de 2 200 vies humaines, parmi lesquelles plus de 500 enfants. Plus de 11 000 personnes ont été blessées. Les destructions matérielles ont été dévastatrices. On peut estimer les sans-logis à 100 000.

Malgré les promesses de la communauté internationale, la reconstruction a à peine commencé. Aucune responsabilité n’a été officiellement établie afin de traiter les violations des lois internationales.

Il n’y a pas de solution pour Gaza et pas de paix juste pour la Palestine sans qu’il soit mis un terme au siège de Gaza et à la séparation forcée entre Gaza et les autres territoires occupés. Gaza, le port de la Palestine, doit s’ouvrir aujourd’hui même.

Nous vous demandons de nous aider à défier ce blocus en prenant la mer en direction de Gaza afin que nous puissions accueillir la nouvelle Flottile sur notre littoral.

  • Signataires :

Union of the Agricultural Work Commitees Association in Gaza Strip (Union de l’Association des comités du travail agricole dans la bande de Gaza)

Ghassan Kanafani Developmental Society (Société de développement Ghassan Kanafani)

Youth Against Settlements (Jeunes contre les colonies)

Traduction : JM Flémal pour l’Agence Média Palestine

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8100