Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
18 juillet 2015

Israël : des femmes juives et arabes jeûnent pour dire stop aux massacres

A un an de l’attaque israélienne de l’été dernier, des femmes juives et arabes du mouvement « Les femmes œuvrent pour la paix » ont organisé un jeûne collectif, sous une tente installée près de la résidence de Netanyahu à Jérusalem, pour lui demander "une alternative à la guerre".



Israël : des femmes juives et arabes mettent Benjamin Netanyahu sous pression

"Convaincues que les guerres ne mènent à aucune solution, et que l’absence de solution conduira systématiquement le pays vers une nouvelle guerre, elles entendent faire pression sur le gouvernement pour l’amener à revenir à la table des négociations et « proposer enfin une alternative au retour incessant de la guerre ».

Durant cinquante jours, du 8 juillet au 26 août, le temps qu’a duré la dernière offensive contre la bande de Gaza, quelque trois cent femmes vont donc se relayer par groupe de cinq sous cette tente, pour jeûner chaque fois entre 25 et 50 heures.

Car « jeûner, c’est le moyen le plus calme de crier que nous ne pouvons pas passer d’une guerre à l’autre et y envoyer nos enfants sans réagir », explique Galit Massader.

Amal Rihan Abou Ramadan, professeure d’arabe à Jaffa, espère pour sa part que les dirigeants israéliens « vont enfin comprendre que nous ne pouvons pas vivre comme ça, dans la haine et la peur ».

Créé en mars 2015 dans le sillage de l’opération Bordure protectrice, et sur la base du slogan « nous choisissons la vie-nous exigeons un accord », ce mouvement, qui se dit non partisan, affirme vouloir exercer une influence sur la scène publique et politique.

Quelques milliers de femmes « venant de milieux culturels sociaux et politiques variés – juives et Arabes, religieuses et laïques, du centre et de la périphérie » sont désormais solidement engagées à « œuvrer à une solution non-violente, respectable et acceptable pour les deux parties : Israéliens et Palestiniens ».

Leur tactique, faire pression sur les décideurs israéliens par des activités sur le terrain et des campagnes d’information dans tout le pays, pour obtenir un accord politique et le placer en tête des priorités nationales. Ce jeûne collectif judéo-arabe débuté en plein ramadan en fait partie. "

Source : http://geopolis.francetvinfo.fr/israel-des-femmes-juives-et-arabes-mettent-benjamin-netanyahu-sous-pression-70349

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880