Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
27 juillet 2015

Les Juifs non israéliens de plus en plus en plus critiques envers Israël

Une étude relayée par le Jerusalem Post révèle que les Juifs du monde entier seraient de plus en plus critiques à l’égard Israël, et que beaucoup d’entre eux se sentent mal à l’aise à l’idée d’être forcés de servir d’"ambassadeurs" à Israël.

Ces travaux, qui ont été publiés la semaine dernière par l’Institut politique du peuple juif, un think tank influent basé à Jérusalem, ont été menés durant l’année qui a suivi l’attaque israélienne contre Gaza, indique que les Juifs non israéliens seraient de plus en plus critiques à l’égard Israël, notamment les jeunes qui seraient de plus en plus "éloignés" de l’Etat juif.

Intitulé "Valeurs juives et utilisation par Israël de la force dans les conflits armés : Perspectives du judaïsme mondial", le rapport, repris par I24NEWS, souligne par ailleurs que les Juifs interrogés dans différents pays ’"doutent qu’Israël veuille vraiment parvenir à une solution pacifique avec les Palestiniens."

Selon l’étude, "peu de gens estiment que l’Etat hébreu fait les efforts nécessaires pour y parvenir", notamment les jeunes Juifs.

Ils se disent affectés par les actions militaires israéliennes, du fait qu’ils sont exposés à des attaques physiques ou voient des changements dans leurs interactions avec les non-Juifs et
"se sentent mal à l’aise à l’idée d’être forcés de servir d’ambassadeurs à Israël.

"En raison de l’effet que les actions d’Israël ont sur leur vie, les Juifs de la diaspora souhaitent qu’Israël consulte les communautés juives sur les questions sensibles", peut-on lire dans ce rapport.

Parmi eux, les Juifs iraniens sont ceux qui ont le plus affirmé leurs désaccords avec Israël, après la signature de l’accord sur le programme nucléaire de Téhéran.

Haroun Yashayaei, le chef de la communauté juive iranienne a ainsi sévèrement critiqué le Premier ministre Benyamin Netanyahou et l’Etat d’Israël dans un article paru dans un important journal iranien la semaine dernière.

Dans sa tribune, Yashayaei qualifie l’Etat hébreu de "régime qui occupe une grande partie des terres palestiniennes depuis 1967, et qui n’a jamais tenu compte d’aucune des résolutions adoptées par l’Assemblée générale des Nations unies ou par le Conseil de sécurité".
Il accuse Israël d’utiliser les roquettes tirées depuis Gaza comme un "prétexte" pour "transformer la bande de Gaza en ruines".

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880