Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
28 juillet 2015

Boycott : Camouflet américain pour Israël et son lobby

Coup dur pour les opposants au boycott d’Israël et des territoires qu’il contrôle : le département d’État américain a annoncé mardi qu’il ne s’opposera pas aux campagnes de boycott des colonies israéliennes, rapporte le quotidien israélien Haaretz.



Une banderole "Boycott Israël" brandie par des manifestants pro-palestiniens à Paris, le 2 août 2014. Photo d’archives. DOMINIQUE FAGET / AFP

Ci-dessous l’article de lorientlejour.com :

"Après avoir rappelé que l’administration américaine "s’oppose énergiquement au boycott, au désinvestissement et aux sanctions à l’encontre de l’Etat d’Israël", le département d’État a souligné que cette opposition "ne concerne pas des territoires contrôlés" par Israël, en référence aux colonies.

Pour le Haaretz, cette décision accorde une "légitimité sans précédent" aux efforts de boycott des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés, contrairement aux attentes des partisans d’Israël. Elle "inculque une leçon douloureuse au gouvernement israélien et au lobby pro-israélien qui tentaient de ruser au-delà de leurs moyens".

Le mouvement international de boycott de la colonisation rencontre un écho croissant et le chef de la diplomatie américaine John Kerry a déjà dû affronter la colère des ministres les plus à droite de la coalition gouvernementale israélienne. À la mi-janvier, le ministre de la Défense Moshé Yaalon avait accusé le secrétaire d’État américain d’être "animé par une obsession incompréhensible et une sorte de messianisme" et affirmé qu’il ne pouvait "rien (lui) apprendre sur le conflit avec les Palestiniens". Ces propos avaient choqué et provoqué une telle tension avec les États-Unis que Moshé Yaalon avait dû présenter des excuses, sans toutefois revenir sur le fond de ses propos.

(Pour mémoire : Netanyahu exige de Kerry une opposition « active » au boycott d’Israël)

Le département d’État a dans ce contexte rappelé mardi dans son communiqué que "l’administration américaine n’a jamais soutenu ou défendu les colonies israéliennes ou toute autre activité liée à la colonisation, et n’entreprend donc aucune action qui pourrait leur accorder toute sorte de légitimité". Il est également rappelé dans le texte que "les deux parties (États-Unis et Israël) ont reconnu depuis longtemps que la colonisation et autres efforts de changer la donne sur le terrain minent les efforts en vue d’une solution à deux États (israélien et palestinien)".

La Knesset (parlement israélien) avait voté en 2011 une loi qui sanctionne le boycott des colonies, provoquant notamment l’ire des organisations israéliennes anti-colonisation."

http://www.lorientlejour.com/article/932623/le-departement-detat-us-ne-protegera-pas-les-colonies-israeliennes-du-boycott.html

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1170