Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
31 juillet 2015

Un bébé palestinien brûlé vif par des colons

Ce vendredi matin de bonne heure, des colons israéliens ont attaqué la maison d’une famille palestinienne près de Naplouse, et y ont mis le feu, tuant un bébé et blessant 4 autres membres de la famille.


Les colons ont fracassé les vitres de deux maisons dans le village palestinien de Doma avant de jeter des liquides inflammables et des cocktails molotov à l’intérieur, rapporte l’agence Ma’an.

Ali Saad Dawabsha, un bébé d’un an et demi est mort brûlé, tandis que son frère de 4 ans, Ahmad et ses deux parents ont été grièvement brûlés et transportés à l’hôpital voisin.


Les colons israéliens ont également attaqué et partiellement brûlé la maison de Maamoon Rashid Dawabsha, sur laquelle ils ont également répandu des graffitis racistes en hébreu.

Les colons ont réussi à s’enfuir en direction de la colonie voisine de Maale Efrayim, et n’ont pas été arrêtés par la police ou l’armée d’occupation, dont la présence a d’ailleurs pour objectif de protéger les colons et non la population palestinienne.

Le gouvernement israélien a fait semblant de s’émouvoir de cet acte, et a affirmé qu’il mènerait une enquête mais tout le monde sait ce qu’elle valent.

On peut imaginer ce qu’aurait été la situation si, inversement, des Palestiniens avait tué un bébé et blessé une famille de colons installés illégalement sur leurs terres !

Aujourd’hui un Palestinien, même s’il est mineur, risque entre 10 et 20 ans de prison pour un jet de pierres, y compris contre une jeep ou tank de l’armée d’occupation.

En fait, les colons ne sont pas passibles des tribunaux militaires et peuvent commettre tous les crimes qu’ils veulent sans être inquiétés.

Depuis le début de cette année 2015, ils ont commis 120 attaques contre de Palestiniens de Jerusalem Est occupée et de Cisjordanie, attaques souvent perpetrées sous la protections des forces armées d’occupation, selon l’ONU.

L’annonce de la construction de 300 nouveaux logements dans les colonies, annoncée cette semaine par Netanyahou n’a pu que les renforcer dans leur sentiment d’impunité.

Ils ont décidé de chasser tous les Palestiniens des terres qui ne leur ont pas encore été volées, et cela correspond en fait parfaitement à al politique du gouvernement israélien.

Tous les dirigeants occidentaux le savent, font mine de le déplorer de temps à autre, mais laissent faire et continuent à collaborer avec les terroristes qui dirigent l’état colonial.

Source : Ma’an News

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890