Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
4 août 2015

Après la mascarade de Zürich, Israël continue d’étrangler le football palestinien (avec mise à jour mercredi 5 août)

Deux mois à peine après le congrès mondial de Zürich, où ils s’étaient engagés à respecter un minimum les droits des footballeurs palestiniens, les dirigeants israéliens interdisent de plus belle les déplacements des sportifs, en violation flagrante des règles de la FIFA.



(le stade de Gaza après l’une des attaques israéliennes ; ici, après les bombardements de novembre 2012)

La Fédération Palestinienne de Football, dont le président Djibril Rajoub avait renoncé pour des raisons inavouables en mai dernier à présenter devant la FIFA sa motion demandant des sanctions contre l’apartheid israélien, en échange de (très) vagues promesses, ressort son mouchoir.

Elle annonce ainsi, dans un communiqué, que l’armée d’occupation a interdit à l’équipe al-Ahli de Hébron (al-Khalil), championne de Cisjordanie, de se déplacer à Gaza, où elle devait rencontrer mardi l’équipe du quartier martyr de Choujaia. championne de la bande de Gaza.

Il s’agissait là du match aller de la finale devant déterminer le champion de Palestine 2015, puisqu’aussi bien, du fait de l’occupation qui morcelle le pays, le championnat national est organisé en deux zones (Gaza d’une part, Cisjordanie d’autre part).

Ce match devait avoir lieu dans le stade Yarmouk de Gaza, tant de fois détruit par les bombardements israéliens, et tant de fois reconstruit.

Le match retour était théoriquement prévu pour le 8 août, en Cisjordanie cette fois.

(Ajout le mercredi 5 août à 11 heures : selon le quotidien Haaretz, Israël aurait fini par céder, et aurait accepté le passage des joueurs de Hébron, le match devant alors avoir lieu jeudi au Yarmouk. Et le match retour le 9 août en Cisjordanie : http://www.haaretz.com/beta/1.669584)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8310