Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
7 août 2015

Le"Mécanisme de reconstruction de Gaza" : une souricière à l’israélienne !

Plusieurs associations palestiniennes dénoncent l’accord créé par l’ONU avec l’aval d’Israël et de l’Autorité palestinienne à propos de la "reconstruction de Gaza", le qualifiant non seulement de mascarade mais aussi de moyen de resserrer davantage encore l’étranglement de la bande de Gaza. Elles le refusent et nous demandent de signer la pétition suivante.



"Le Mécanisme de reconstruction de Gaza (MRG), qui prétend être une étape importante pour la levée du blocus, met en place un système de surveillance très lourd et des mesures restrictives sur l’importation et la distribution des matériaux de construction, plaçant Gaza sous un blocus encore plus sévère", écrivent ainsi MA’AN Development Center, Palestinian Agricultural Relief Committee, Palestinian Medical Relief Society et Union of Agricultural Work Committees.

INCROYABLE MAIS VRAI !

"Cet accord provisoire créé par les Nations unies, et approuvé par l’Autorité Palestinienne et par Israël en septembre 2014, est conçu pour répondre aux "préoccupations de sécurité" d’Israël qui exige notamment pour accepter l’entrée de matériel de construction (agrégat, ciment, barres d’acier) dans la bande de Gaza :

  • d’avoir accès à la base de données des propriétaires de maisons endommagées/démolies, qui inclut le numéro des cartes d’identité, les coordonnées GPS des foyers, ainsi que d’autres renseignements personnels.
  • le pouvoir d’approuver, cas par cas, chacune des demandes de matériel de construction, et d’avoir un droit de veto effectif sur ces demandes.
  • de choisir les vendeurs de matériaux de construction, en écartant d’office ceux qui ont été nommés par l’Autorité Palestinienne et inspectés par les Nations Unies.

Les matériaux de construction sont stockés dans des installations spéciales sous la surveillance d’un circuit de télévision fermé 24 heures sur 24, Israël seul ayant accès aux enregistrements.

Israël contrôle les sites de reconstruction par l’intermédiaire des drones de surveillance.

Mesures qui ont amené le quotidien britannique The Guardian à écrire : "Ces mesures sont plus adaptées à un programme nucléaire suspect qu’à un effort de reconstruction d’’après-guerre. »



Les ONG palestiniennes soulignent en conclusion d’un rapport détaillé sur ce sujet :
"On fait du mal aux Palestiniens pendant qu’Israël en profite".

  • "Le MRG viole les principes fondamentaux de l’action humanitaire en maintenant le blocus et en légitimant le pouvoir de veto qu’ a Israël sur ceux qui peuvent recevoir des matériaux de construction pour reconstruire leurs maisons.
  • Environ 65% des matériaux de construction achetés via le mécanisme vient de sociétés israéliennes procurant ainsi d’énormes gains financiers à Israël.
  • Des dizaines d’inspecteurs internationaux ont été recrutés à travers le MRG pour surveiller la reconstruction des grandes zones à Gaza. Le coût de ces inspecteurs détournera les ressources destinées aux Palestiniens démunis.
  • Pendant que les discussions entre les parties se menaient pour tenter de mettre au point ce dispositif, la population de Gaza est restée en plan dans ses décombres.
  • Le MRG est conçu comme une solution provisoire. Néanmoins, des expériences passées telles que l’Accord d’Oslo montrent que les solutions « provisoires » ont tendance a ne jamais être revues et de facto les situations deviennent permanentes.
  • Les seuls matériaux de construction permis par le MRG sont les agrégats de construction, le ciment et les barres d’acier. D’autres matériaux essentiels de reconstruction ne sont pas inclus dans l’accord bien qu’ils ne soient pas suffisamment disponibles sur les marchés locaux. De plus, beaucoup de gens touchés à Gaza n’ont pas les fonds nécessaires pour acheter ces matériaux, ni la main d’œuvre requise pour la construction.
  • Le Mécanisme a multiplié les opportunités pour le marché noir dans la bande de Gaza. Un sac de ciment acheté à travers le Mécanisme pour un prix approximatif de 6 dollars est vendu maintenant quatre fois plus cher à cause de la pénurie de matériaux de construction dans la bande de Gaza. Certaines personnes se voient forcées de choisir entre la reconstruction de leurs maisons ou la revente de tels matériaux afin de gagner de l’argent pour nourrir leurs familles.
  • Le MRG ne satisfait pas les besoins essentiels pour la reconstruction de Gaza. 800.000 camions chargés de matériaux de construction sont nécessaires pour la reconstruction de Gaza
    Sachant qu’un minimum de 606 cargaisons de matériaux de construction par jour sont requises pour terminer la reconstruction de Gaza dans les 5 années à venir, comment faire alors qu’Israël autorise l’entrée de seulement 24 cargaisons de matériaux de construction par jour selon ce mécanisme ?



Moins de 1% des matériaux de construction requis pour la reconstruction de Gaza sont entrés par le "Mécanisme" jusqu’à maintenant.

Pas une seule infrastructure complètement détruite n’a été reconstruite jusqu’à ce jour, y compris des maisons.

100.000 personnes à Gaza restent sans toit.

La reconstruction de Gaza prendrait plus d’un siècle, si l’entrée des matériaux demeure tel qu’elle est.

La communauté internationale doit faire pression sur Israël pour lever son blocus illégal au lieu de le légitimer.
Elle doit exiger un flux ininterrompu et inconditionnel de matériaux de construction dans Gaza. "

Pour ces raisons la Société civile palestinienne appelle à signer la pétition "Non au ’Mécanisme de Reconstruction de Gaza’ ! Ouverture de Gaza sans condition pour permettre la reconstruction des maisons, hôpitaux, cliniques, usines, ateliers, écoles, installations d’eau et d’assainissement détruits, et autres structures détruites.

https://secure.avaaz.org/en/petition/UN_Special_Coordinator_for_the_Middle_East_Peace_Process_and_PA_President_No_to_Gaza_Reconstruction_Mechanism_GRM/?ezKtXbb

qui sera remise au Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Maan Development Center

Palestinian Agricultural Relief Committee

Palestinian Medical Relief Society

Union of Agricultural Work Committees*

Contact : @MaanDevelopment
MAANDevelopmentCenter - Tel : 970 - 8 – 2823712/ 970 - 8 - 2840287 -
Email : maang maan-ctr.org /info maan-ctr.org - 4 Rosa Luxemburg Stiftung, Gaza

(Traduit par Annie et Pedro pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580