Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 août 2015

Le père du bébé palestinien brûlé vif est mort

Saad Dawabsha, le père du bébé palestinien brûlé vif il y a une semaine par des colons israéliens, a succombé à ses blessures à l’hôpital israélien où il avait été admis,



Le 31 juillet, avant l’aube, des hommes masqués avaint lancé des cocktails Molotov sur la maison des Dawabsha, qui avaient laissé les fenêtres ouvertes en raison de la chaleur. La petite habitation a aussitôt été réduite à un tas de cendres, seuls les murs subsistant, recouverts des mots « Vengeance » et « Prix à payer », la signature habituelle des colons israéliens et activistes de l’extrême droite.

Ali, 18 mois, a péri brûlé vif alors que sa mère Riham, 26 ans, et son père Saad ont été hospitalisés, le corps couvert à 90 % de brûlures au troisième degré. Le lendemain et le jour suivant, des milliers de Palestiniens ont manifesté en Cisjordanie occupée et à Gaza.



La mère d’Ali Dawabsha est toujours entre la vie et la mort tandis que le sort de leur autre fils, Ahmed, 4 ans, est toujours incertain.

Mais avec l’annonce par le Beitar & Co du déparquement de Juifs Français à Hébron lundi prochain, pour épauler les colons, la liste des victimes palestiniennes risque de s’allonger, puisqu’ils sont invités à "casser des bouches" !

Merci Madame Hidalgo de célébrer la "culture israélienne" tandis que le terrorisme israélien fait des ravages en Palestine occupée.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900