Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
9 août 2015

"TEL AVIV PLAGE A PARIS" : Vives réactions au Front de Gauche et au PCF. Appel à mobilisation !

Madame Hidalgo, qui n’a pas un sens de la démocratie très prononcé, a apparemment décidé d’introduire la propagande israélienne sur les berges de "Paris Plage", sans même consulter l’ensemble des élus parisiens. Elle l’a même caché en n’inscrivant pas cette invitation indécente au programme officiel et public de Paris Plage, ce qu’elle n’a fait que vendredi, contrainte et forcée une fois son forfait découvert. Ci-dessous les réactions de membres du PCF et du Front de Gauche, AINSI QUE NOTRE APPEL A UNE MOBILISATION, JEUDI 13 AOÛT, CONTRE CETTE PROVOCATION.

  • Tel-Aviv-Plage invité officiellement à Paris-Plage : consternation !

"Des camarades communistes parisiens nous ont fait part de leur consternation à la nouvelle de l’installation le 13 août d’un espace « Tel-Aviv-plage » à Paris-plage, sur les bords de Seine, entre le pont d’Arcole et le pont Notre-Dame.

On apprend sur des sites israéliens que la municipalité de Paris a finalisé cette opération avec la municipalité de Tel Aviv lors de la visite d’Anne Hidalgo en Israël en mai dernier.

Nous n’avons rien a priori, bien au contraire, contre des échanges culturels avec des créateurs israéliens, avec le peuple israélien. Mais là, il ne s’agit absolument pas de cela mais d’une opération officielle destinée à faire la promotion de « l’ambiance festive tel-avivienne », comme l’expliquent le site « Israël Cool » ou le site « TiptopTel-Aviv », reprenant la présentation des concepteurs. Il y aura des « distributions de goodies » (sic), des dégustations dans des « Foodtrucks » (resic) avant une soirée endiablée avec un « DJ connaisseur des nuits locales » (reresic).

Cette initiative de la Mairie de Paris est moralement indécente. Il est politiquement scandaleux de donner aux Parisiens une telle image de la vie israélienne.

L’image de l’insouciance et de la jouissance « bling-bling » de quelques-uns sur les plages privées branchées de Tel-Aviv est gravement trompeuse. Elle n’est que le pendant d’une politique gouvernementale et d’une économie basées sur l’inégalité, la pauvreté de masse, le racisme d’Etat et un colonialisme criminel. Il faut le dire !



Il y a un peine un an, l’Etat et l’armée israéliens plongeaient la bande de Gaza dans la guerre, sous un déluge de feu, causant 2300 morts et plus de 10.000 blessés pour essayer de perpétuer leur ordre colonial sur la Palestine et leur domination dans la région. Comment accepter, Parisiens ou Israéliens humanistes, qu’on essaie de nous le faire oublier sous les paillettes des discothèques de Tel-Aviv ?



Il y a un an à peine, à quelques dizaines de kilomètres des plages de Tel-Aviv où se trémousse une certaine jeunesse, des gosses palestiniens étaient littéralement abattus par de jeunes soldats israéliens. Nous avons aussi une pensée pour ces derniers que la défonce dans les clubs de Tel-Aviv ne guérira pas du profond traumatisme causé par les crimes que le système israélien leur fait commettre.

A deux encablures du rivage de Tel-Aviv, des flambeurs israéliens s’amusent à se faire peur sur des casinos flottants (par hypocrisie religieuse, les tripots ne peuvent se trouver sur la terre ferme « sainte »). A quelques encablures des côtes de la bande de Gaza, les petits bateaux de pêcheurs palestiniens sont refoulés ou coulés parce qu’Israël leur interdit de pêcher dans leurs propres eaux territoriales.

La scandaleuse initiative « Tel-Aviv à Paris-plage » accroît un malaise, déjà profond, à l’égard de la municipalité de Paris. L’an dernier, Anne Hidalgo n’a rien trouvé de plus opportun que de condamner certains manifestants contre la guerre à Gaza, mais jamais les crimes d’Israël. En 2011, Delanoë avait fait déployer sur 5 mètres devant l’Hôtel de ville le portrait du soldat franco-israélien Gilad Shalit parti s’engager dans l’armée israélienne et fait prisonnier. En revanche, pas un mot de sympathie pour le jeune franco-palestinien Salah Hamouri injustement enfermé par les services israéliens. Etc.

Il est encore temps de faire annuler la présence des animateurs tel-aviviens à Paris-plage.

En outre, la municipalité a parfaitement la possibilité de mettre en place à proximité un kiosque d’information sur le sort des enfants, miséreux, privés de toit, de soins, évidemment de vacances, à Gaza, un espace qui organiserait une solidarité avec les petits orphelins et blessés des suites de l’agression israélienne de 2014.

C’est ce que nous demandons et demandons aux élus parisiens épris de justice et de paix de défendre.

  • Adresses mails de :

anne.hidalgo paris.fr, Maire de Paris

bruno.julliard paris.fr, 1er adjoint à la maire de Paris, chargé de la Culture

remi.feraud paris.fr, Président du groupe PS au Conseil de Paris

nathalie.kosciusko-morizet paris.fr, Présidente du groupe « Les Républicains »

david.belliard paris.fr, Président du groupe EELV

eric.aziere paris.fr, Président des élus UDI-Modem

nicolas.bonnet-oulaldj paris.fr, Président du groupe communiste – Front de gauche

jean-bernard.bros paris.fr, Président du groupe radical de gauche, centre et indépendants

Source : http://vivelepcf.fr/4505/tel-aviv-plage-invite-officiellement-a-paris-plage-consternation/

  • Réaction de Danielle Simonet, Elue à la mairie de Paris, Conseillère du 20ème (Front de Gauche)

"Journée Tel Aviv à Paris-Plages : l’indécence totale de la Ville de Paris

Tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l’Etat et l’armée israélienne et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation avec les drames que l’on connait, la Ville de Paris ose organiser « dans le cadre de ses partenariats culturels avec les grandes villes du monde », une journée mettant à l’honneur Tel Aviv et ses ambiances festives à Paris Plages…

Aucun échange avec des israéliens humanistes n’y est prévu, encore moins un débat sur la situation du peuple palestinien.
Le cynisme de l’organisation d’une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l’indécence.

Madame la Maire de Paris, il est encore temps, soit d’annuler cette manifestation soit d’en modifier radicalement la programmation en permettant, avec la diversité associative et citoyenne parisienne des rencontres-débats sur les événements de l’an dernier et la situation actuelle."

Source : http://www.daniellesimonnet.fr/journee-tel-aviv-a-paris-plages-lindecence-totale-de-la-ville-de-paris/

  • COMMUNIQUÉ DES DÉFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME

PAS QUESTION DE LAISSER UN TEL ÉVÉNEMENT IMMORAL ET ILLEGAL (au regard même du réglement de "Paris Plage") SE DÉROULER TRANQUILLEMENT.

NOUS APPELONS TOUTES LES PERSONNES, TOUS LES ÉLUS, QUI SONT INDIGNÉS À VENIR LE DIRE JEUDI 13 AOÛT ET A DÉNONCER SUR LES LIEUX DE PARIS-PLAGE CETTE PROPAGANDE HONTEUSE !

UNE FOIS DE PLUS, IL NE S’AGIT PAS DE RELIGION, MAIS DE LA DÉFENSE DU DROIT INTERNATIONAL, DES DROITS DE L’HOMME ET DE L’ÉTHIQUE.

IL S’AGIT DE FAIRE RESPECTER UN MINIMUM DE DIGNITÉ ENVERS LE GENRE HUMAIN : COMMENT LAISSER CEUX QUI EMMURENT TOUT UN PEUPLE, CEUX QUI LES MAINTIENNENT ENFERMÉS, PRIVÉS DE TOUT, SANS POSSIBILITÉ DE SORTIR NI DE RECEVOIR LA MOINDRE AIDE APRÈS LES AVOIR MASSIVEMENT BOMBARDÉS, VENIR VANTER LA LIBERTÉ DONT JOUISSENT LES BOURREAUX SUR LEURS PLAGES ?

PEUT-ON, PENDANT QUE LES COLONS ISRAÉLIENS BRÛLENT VIFS DES ENFANTS ET LEURS FAMILLES, PENDANT QUE LE GOUVERNEMENT ET L’ARMÉE D’OCCUPATION VOLENT CHAQUE JOUR DAVANTAGE DE TERRES AUX PALESTINIENS, DÉTRUISANT LEURS MAISONS, LEURS VILLAGES, LEURS OLIVIERS, ET TOUT LEUR PATRIMOINE CULTUREL, LAISSER CES NÉGATIONNISTES VENIR VANTER "LA DÉTENTE ET LES RÉJOUISSANCES CARACTÉRISTIQUES DE L’AMBIANCE ISRAÉLIENNE" ?

ET COMMENT PEUT-ON PASSER SOUS SILENCE QUE TEL AVIV, JUSTEMENT, EST LE SYMBOLE DU PIRE RACISME, DU PIRE APARTHEID, DU PIRE ARBITRAIRE, AVEC SON AÉROPORT "BEN GOURION", OÙ SONT TOUS LES JOURS HUMILIÉES ET REFOULÉES DES DIZAINES DE PERSONNES, PARMI LESQUELS DE NOMBREUX FRANÇAIS, DONT LE SEUL TORT EST D’AVOIR UN PATRONYME ARABE OU D’ÊTRE SUSPECT DE SYMPATHIE AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN ?

NOUS AVONS ÉGALEMENT À COEUR DE DÉNONCER LES MÉTHODES ANTI-DEMOCRATIQUES DE LA MAIRE DE PARIS, QUI SE CROIT DANS UNE RÉPUBLIQUE BANANIÈRE, ET QUI ESSAIE DE FAIRE SES MAUVAIS COUPS EN DOUCE.

SOYONS NOMBREUX A MANIFESTER NOTRE INDIGNATION JEUDI TOUTE LA JOURNÉE, EN FONCTION DES DISPONIBILITES HORAIRES DE CHACUN(E), SI CET ÉVÉNEMENT OBSCÈNE N’EST PAS ANNULÉ !

CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant, Enfants de Palestine, Association des Palestiniens d’Ile de France, Les Amis d’Al-Rowwad, PALMED FRANCE, Collectif Palestine Libre, Le Mouvement Citoyen Palestine, Saint-Ouen Palestine, Nanterre Palestine, le Comité poitevin Palestine.

CAPJPOEuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880