Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
27 août 2015

L’ACAT appelle à la mobilisation contre la détention des enfants palestiniens

L’Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) appelle à se mobiliser contre la détention et la torture des enfants palestiniens par l’occupant israélien.


"En Palestine, en 2014, plus de 75 % des enfants palestiniens détenus ont enduré des violences physiques entre leur arrestation et leur interrogatoire. Dans 93% des cas, les mineurs se sont vu refuser l’accès à un avocat. Ils sont rarement informés de leurs droits. ", écrit l’ACAT.

"Depuis la mise en place en 1967 d’une administration militaire israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, la loi militaire israélienne s’applique uniquement à la population palestinienne. Les mineurs palestiniens sont soumis à la justice des tribunaux militaires israéliens contrairement aux mineurs israéliens qui se trouveraient sur le même territoire. Israël poursuit automatiquement les enfants devant les tribunaux militaires qui ne fournissent pas des mêmes garanties en matière de droit à un procès équitable et fondamentaux que les tribunaux civils. Depuis le début de l’année 2015, 95 mineurs palestiniens ont été détenus à la prison israélienne d’Ofer."

  • L’EXEMPLE DE TALEB HAMED

Taleb Hamed, 15 ans, était dans un taxi de retour de Ramallah le 3 juin 2015 vers 12h30 lorsqu’il a été arrêté à un barrage de fortune près de l’entrée sud de Silwad parce qu’il n’avait pas ses papiers d’identité. Après son arrestation, il a été transféré à un poste de police de la colonie israélienne voisine de Geva Binyamin. Il n’a pas été informé du lieu de sa détention et n’a pas été autorisé à contacter sa famille. Il a ensuite été emmené dans une salle d’interrogatoire et accusé d’avoir jeté des pierres. Il n’a pas eu droit à un avocat et n’a jamais été informé de son droit de garder le silence. Interrogé pendant environ trois heures par la police israélienne, il a été forcé de signer des documents en hébreu qu’il ne comprenait pas.

Merci d’écrire à notre Président de la République pour que la France fasse clairement entendre sa voix sur les violations des droits de l’Homme en Palestine, notamment sur les droits des enfants :
http://www.acatfrance.fr/action/palestine-les-mineurs-palestiniens-prives-de-droits-de-la-defense

  • L’EXEMPLE DES 5 GARÇONS DE HARES


  • POUR RAPPEL, CAPJPO-EUROPALESTINE MET EGALEMENT A VOTRE DISPOSiTION DES CARTES POSTALES À ENVOYER A FRANÇOIS HOLLANDE (dispensées d’affranchissement) :




  • ET CE JEUDI SOIR, SOYONS NOMBREUX, DE 17 H 30 À 20 H, AU RASSEMBLEMENT DEVANT LE MINISTERE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (SORTIE DU MÉTRO INVALIDES) POUR DEMANDER LA LIBÉRATION DES PRISONNIERS PALESTINIENS !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240