Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
31 août 2015

Israel : qui a prononcé le mot "Apartheid" ?

On arrête pas le progrès en matière de ségrégation dans la grande "démocratie israélienne" : Créé par des Israéliens, un logiciel de navigation propose aux utilisateurs juifs d’éviter les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est.



GPS Waze, un logiciel de navigation mis au point par des Israéliens invite les utilisateurs à éviter les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est, rapporte Le Figaro. Dans sa version israélienne, l’application, créée en 2008 et rachetée par Google, va même jusqu’à proposer des itinéraires beaucoup plus longs qui contournent des quartiers comme Silwan ou Wadi al-Joz, pourtant situés à quelques pas de la Vieille Ville.

En cause ? Des problèmes de sécurité, expliquent les gestionnaires du logiciel. À en croire le quotidien Yediot Aharonot, des automobilistes israéliens auraient affirmé s’y être sentis en danger. « Nous travaillons en contact avec la police israélienne », se justifie d’ailleurs un porte-parole de la start-up.

Un « instrument politique »

Afin que les usagers évitent ces endroits jugés « dangereux », les paramètres du logiciel ont été modifiés. Cependant, la configuration par défaut du logiciel prenait d’ores et déjà en compte le contexte local. Comme l’explique le quotidien, en Cisjordanie occupée, le GPS propose de contourner les zones A et B, contrôlées par l’Autorité palestinienne. Des fonctionnalités qui n’avaient jamais suscité de polémique jusqu’à ce qu’elles soient étendues à la ville de Jérusalem.

Source : http://www.lepoint.fr/monde/a-jerusalem-l-application-gps-waze-fait-polemique-30-08-2015-1960461_24.php#xtor=CS1-31


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870