Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
1er septembre 2015

Mesure punitives israéliennes contre des prisonniers palestiniens en grève de la faim

Israël vient de transférer dans différentes prisons et de placer en isolement 5 prisonniers palestiniens en grève de la faim qui protestent contre leur détention "administrative", c’est à dire sans charge et sans jugement, et pour une durée illimitée.



Ghassan Zawahreh, 34 ans, et Shadi Maali, 39 ans, sont désormais en isolement à la prison d’Ela. Nidal Abu Aker, 48 ans, a été envoyé à la prison d’Ashkelon, en cellule d’isolement, tandis que Munir Abu Sharrar, 31 ans, et Bader Ruzeh, 27 ans ont été transferrés dans le Néguev, en isolement également, rapporte l’association Addameer.

Ces 5 détenus administratifs transferrés dimanche, avaient commencé à se priver d’aliments solides le 20 août dernier. Ils ont également boycotté, de même que 50 autres prisonniers en détention administrative, les tribunaux militaires de l’occupant, auxquels ils ne reconnaissent aucune légitimité. D’une part parce que ces tribunaux militaires se fondent sur des informations "secrètes" auxquelles les prisonniers et leurs avocats n’ont pas accès pour cautionner des détentions arbitraires, et d’autre part parce qu’ils sont dans une illégalité totale au regard du droit international.

Addameer, qui apporte un soutien total à ces prisonniers, estime que la détention administrative pratiquée sur une base systématique par l’occupant (actuellement plus de 400 Palestiniens en détention sans inculpation ni jugement, et pour des durées illimitées, dont 3 parlementaires) est une forme de torture infligée par l’occupant, ue violation de l’article 147 de la 4ème Convention de Genève, et un crime contre l’Humanité en vertu de l’Article 7 du Statut de Rome et de la Cour Internationale de Justice, ainsi qu’un crime de guerre au regard de l’article 8 de ce statut.

Cette ONG fait appel à toutes les organisations de défense des droits de l’homme et à l’opinion publique internationale, afin qu’elles interviennent pour la libération de ces prisonniers.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://www.addameer.org/news/five-administrative-detainees-placed-isolation-after-embarking-open-hunger-strike

  • MERCI A TOUS NOS LECTEURS D’ÉCRIRE À LAURENT FABIUS, qui écrivait en 2010 :
    « Nous romprons avec l’indulgence excessive du gouvernement français envers le pouvoir israélien à qui nous dirons qu’il devra quitter rapidement les territoires colonisés » :

Laurent Fabius

Ministre des Affaires étrangères

37 Quai d’Orsay, 75007 Paris

Tel : 01 43 17 53 53

Par mail  : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/navigation/nous-ecrire/article/formulaire-de-contact

Il a les moyens d’intervenir et de rappeler à la loi et au droit international ses amis de l’extrême-droite au pouvoir en Israël.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240