Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
14 septembre 2015

Israël, exporte sa puanteur (Vidéo)

La BBC rapporte que la police américaine vient d’acheter à Israël un liquide puant et répulsif à l’usage des manifestants, dénommé "SKUNK". Elle est pas belle leur civilisation !


Et c’est vendu avec le label "efficace", puisque testé depuis un bon moment sur les Palestiniens.

Il s’agit d’un liquide putride, dont l’odeur est décrite comme "un mélange d’excréments, de gaz toxique et d’animal en décomposition". Il serait composé d’un mélange de carbonates de soude et d’acides aminés. Son nom signifie "moufette", genre de putois réputé pour ses sécrétions de liquide puant.

Inventé et breveté par la firme israélienne Odortec, ce produit sert à asperger les Palestiniens de Cisjordanie occupée, et leurs maisons depuis 2008.

UNE PUANTEUR QUI S’INCRUSTE PARTOUT PENDANT DES JOURS VOIRE DES SEMAINES

Les canons à eau arrosant avec cette eau putride dont l’odeur reste incrustée pendant des jours sur la peau, les vêtements, les murs, font désormais partie du paysage en Palestine et après 7 ans de cet enfer nauséabond infligé aux Palestiniens, Israel a bien mérité d’en retirer quelques dividendes à l’exportation.

"Une fois les soldats israéliens m’ont collé contre un mur et arrosé avec du Shunk", raconte un photographe palestinien. Non seulement mes vêtements ont été irrécupérables mais un de mes appareils photo a été détruit, et le reste de l’équipement pue encore, de même que ma voiture.

Et toute tentative de nettoyage ne fait qu’exacerber l’odeur nauséabonde.

HUMILIATION ET PUNITIONS COLLECTIVES

Souvent le "skunk" est utilisé par l’armée d’occupation comme punition collective et comme moyen d’humilier les Palestiniens : c’est alors tout un quartier qui est aspergé comme le montre la vidéo de BT’selem publiée sur le site de la BBC : http://www.bbc.co.uk/news/magazine-34227609

  • ainsi que ce reportage de Bt’selem :

L’année dernière, la police en a répandu des quantités énormes sur les environs de Jérusalem Est, pour venir à bout de manifestation et l’association israélienne pour les droits Civils rapporte que des dizaines de milliers de Palestiniens ont été affectés, dans les magasins, les écoles, les maisons, et longtemps après la fin de toute manifestation.

Dans le village de Kafr Qaddum, qui lutte pour la réouverture de la route barrée par l’armée, le liquide putride a été utilisé plusieurs fois.

Produit réservé à l’usage des Palestiniens, avec toutefois quelques exceptions, comme en avril dernier ou les Israéliens d’origine éthiopienne y ont eu droit pour leur apprendre à protester contre les discriminations et la violence policière.

UNE PROMO QUI VANTE LE CARACTÈRE "HUMAIN" DU PRODUIT !

Ce qui n’empêche pas Israël de faire la promotion de ce produit infâme, en expliquant que c’est un produit qui "disperse efficacement les manifestants sans risque léthal, et de manière humaine" (sic)

La firme américaine, "Mistral Security" qui achète le SKUNK recommande à ses acheteurs "une utilisation aux frontières, dans les centres de rééducation, les manifs et les sit-ins".

Elle propose aussi pour les policiers qui seraient éclaboussés par l’infect mixture, un savon spécial pour se désinfecter. Sympa, non ?

Source : http://www.bbc.com/news/magazine-34227609

Voilà ce qui nous attend si nous laissons Israël continuer à tester sa technologie de terreur sur les Palestiniens !

Pensez-y si vous voyez des produits exportés par Israel dans les rayons des magasins : dites à ceux qui les proposent à la vente qu’ils puent !

  • ET VENEZ MANIFESTER NOMBREUX AVEC NOUS, A PARIS, CE SAMEDI 19 SEPTEMBRE

PLACE DE LA ROTONDE À JAURES, DE 15 H A 18 H

POUR DÉNONCER TOUS CES CRIMES ET LA COMPLICITÉ DE NOS GOUVERNANTS !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8640