Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 septembre 2015

La mairie d’Aubervilliers n’abandonne pas Marwan Barghouti

Non seulement les élus de la mairie d’Aubervilliers ont fait appel de la décision du tribunal administratif qui veut annuler leur décision d’élire le prisonnier palestinien Marwan Barghouti, citoyen d’honneur de la ville, mais en plus ils se lancent dans une campagne publique de soutien à Marwan Barghouti, comme l ’indique l’article du Parisien.



Maire et ex-maires d’Aubervilliers, posent pour le leader palestinien (Photo Willy Vainqueur.)

"Trois figures politiques d’Aubervilliers ont fait fi de leurs divergences pour poser derrière le portrait de Marwan Barghouti, leader palestinien détenu en Israël depuis 2002. Pascal Beaudet, actuel maire (PC) en titre, Jacques Salvator, son prédécesseur (PS), et Jack Ralite, maire communiste de 1984 à 2003, se sont rassemblés sous la bannière du député palestinien.

Le mot d’ordre « FreeBarghouti » a inondé dans un premier temps les réseaux sociaux. L’affiche immortalisant les trois maires qui brandissent le portrait du militant du Fatah sera déployée dans les jours qui viennent sur les panneaux de la ville. Cette campagne est une réponse directe aux magistrats du tribunal administratif de Montreuil. La juridiction a annulé la délibération du conseil municipal d’Aubervilliers, qui avait fait de Marwan Barghouti son « citoyen d’honneur » le 18 décembre 2014, par un vote unanime.

En France, plus d’une dizaine de communes ont elles aussi fait du prisonnier palestinien leur citoyen d’honneur. Ils sont invités à rejoindre les élus d’Aubervilliers sur la photo."

Source : http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/maire-et-ex-maires-d-aubervilliers-ils-posent-pour-le-leader-palestinien-20-09-2015-5110635.php#xtref=https://www.google.fr

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240