Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
24 septembre 2015

Mobilisation nationale pour la libération de George Ibrahim Abdallah

Appel à un grand rassemblement national le 24 octobre à la prison de Lannemezan, où est incarcéré Georges Ibrahim Abdallah, résistant libanais emprisonné en France depuis 31 ans, malgré la demande de libération prononcée par la justice, mais non respectée par le gouvernement français. Et en attendant, bravo aux militants des solidaires Nord Pas-de-Calais pour leur action au Mur des Fusillés à Arras le 20 Septembre !

Hommage aux résistants d’hier et... d’aujourd’hui.
Voir l’album photos sur :
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1049618621738007.1073742668.100000696366582&type=1&l=0276092f34

Arras où a été exprimée l’exigence de la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

Communiqué :

"La préfète du Pas-de-Calais n’est pas venue à la cérémonie en hommage à la Résistance organisée au Mur des Fusillés d’Arras, ce dimanche 20 septembre. En s’abstenant d’y assister, Fabienne Buccio mettait ses actes en cohérence avec la politique de l’État français qui maintient en détention depuis 31 ans Georges Ibrahim Abdallah, partisan communiste engagé pour que son pays, le Liban, soit libéré des agressions militaires impérialistes et sionistes.

Militant anti-impérialiste de la cause palestinienne, Georges est un résistant authentique dont les militants, membres des collectifs de soutien du Nord et du Pas-de-Calais, ont exigé, dans la dignité et le recueillement mais avec fermeté, la libération au cœur d’une enceinte où furent exécutés 218 « combattants de l’ombre » de 1941 à 1944. Une mobilisation déterminée en forme d’écho aux écrits du partisan communiste arrageois Paul Camphin assassiné par les nazis, ici même, en octobre 1943 : « Il ne faut pas nous pleurer, mais élever toujours plus haut le drapeau du combat ; vous nous vengerez camarades ». La puissante Fédération CGT des mineurs de charbon n’exhortait-elle pas elle aussi, en septembre 1949 à l’heure de l’inauguration du site, de ne pas en faire un « je ne sais quel mur des lamentations », mais bien d’y « puiser en de précieux exemples des forces nouvelles pour continuer le combat de France » ?

Une mobilisation audacieuse qui a, sur place, reçu le soutien fraternel des nombreux militants et élus du PCF traditionnellement présents, à l’instar de Christian Champiré. Le maire de Grenay (Pas-de-Calais) dont Georges Ibrahim Abdallah est citoyen d’honneur, imagine de nouveau plaider sa cause auprès de Christiane Taubira qu’il rencontre au ministère de la « Justice » à Paris, ce mardi 22 septembre. La cérémonie s’est terminée aux sons de l’Internationale entonnée poings levés en hommage aux résistants d’hier et... d’aujourd’hui.

La mobilisation se poursuit désormais à travers l’Appel national à participer, le samedi 24 octobre 2015, au rassemblement organisé à Lannemezan dans les Pyrénées
où est incarcéré Georges Ibrahim Abdallah.

A cette date, le plus ancien prisonnier politique de l’Hexagone entrera dans sa 32e année de détention."

Le Collectif « Bassin minier » pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah,

Comité Solidarité Georges Abdallah Lille,

Comité « Libérez-les ! » (59 – 62) de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques,

Collectif de soutien à la résistance palestinienne (CSRP 59)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 740