Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
4 octobre 2015

Apartheid : la Vieille Ville interdite aux Palestiniens de Jérusalem

Le gouvernement israélien a franchi dimanche un nouveau pas dans l’escalade, en interdisant aux Palestiniens de Jérusalem d’accéder à leur propre Vieille Ville, pour un minimum de 48 heures et après que ses provocations et sa répression sur l’Esplanade des Mosquées eût entraîné l’assassinat de plusieurs soldats et colons, comme il l’espérait.


Même le journal Haaretz l’admet : "Tous les renforts policiers israéliens n’y pourront rien. Si le gouvernement israélien voulait éviter la violence, il ferait savoir qu’il n’a aucune intention de changer le statu quo concernant l’esplanade des Mosquées et la mosquée Al-Aqsa, et il permettrait même à des Palestiniens de la protéger en portant leurs propres uniformes" .
(http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.678721)

La mesure, inédite dans la longue série de provocations du régime d’apartheid, est ouvertement raciste : seuls sont autorisés à entrer dans la Vieille Ville, outre ses résidents permanents, les citoyens israéliens et les touristes étrangers, à l’exclusion des habitants palestiniens de Jérusalem !


La Vieille Ville n’abrite pas que des lieux saints (musulmans, juifs, chrétiens) ; bien que de dimensions réduites (moins de 1 kilomètre carré), la cité contient parallèlement les principaux marchés de détail (alimentation, textiles …) desservant la population palestinienne de Jérusalem.

Le bouclage décrété dimanche s’inscrit dans un contexte de provocations redoublées depuis des semaines de la part du gouvernement israélien, qui appelle de ses vœux des attentats, afin de pouvoir se livrer à une répression de grande ampleur.

L’escalade est multiforme, avec une multiplication des assassinats en Cisjordanie


(l’exécution sommaire de l’adolescente Hadeel Al Hashlamoun à un check-point n’étant qu’un exemple parmi d’autres),

et une offensive généralisée contre le Haram al Charif et plus particulièrement encore la mosquée Al-Aqsa.

Alors que les musulmans se voient interdire de manière massive l’accès à la mosquée (troisième lieu saint de l’islam, faut-il le rappeler), l’armée escorte maintenant de manière répétée des groupes de « visiteurs » juifs, qui prônent ouvertement le dynamitage du site, et son remplacement par un temple dédié à leur religion.

La multiplication ces derniers jours d’attentats commis par de jeunes Palestiniens –qui ont fait une demi-douzaine de tués parmi les colons et les soldats- est le résultat, prémédité, des agissements du gouvernement israélien (à noter que son opposition, dite « de gauche »), n’est pas en reste : le leader du Parti Travailliste Isaac Herzog, faisait dimanche de la surenchère, reprochant à Netanyahou de ne pas être assez ferme avec « la menace terroriste »).

Heureusement, il y a aussi des personnes de conscience comme Avram Meitner qui écrivent : " La vaste majorité des gens sont malheureusement plus enclins à accepter les meurtres perpétrés par ceux qui portent un uniforme ou qui sont dans le ciel à l’intérieur de F16, que par les autres individus. Nous sommes dans un système qui nous fait croire que seule la violence exercée par un Etat est légitime.... Les Palestiniens souffrent d’une occupation militaire brutale
et leur droit à la résistance est essentiel à la dignité humaine. Mais ils ne doivent pas tomber dans le piège de cibler des civils.
" (source : http://mondoweiss.net/2015/10/condemn-or-not?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=e22bf1a5f9-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&tm_term=0_b86bace129-22bf1a5f9-398519573#sthash.pmPTgmq6.dpuf)

Nous disons : Les colons ne pourront jamais être en sécurité tant qu’ils occupent des terres volées aux Palestiniens, et tant qu’ils suivent un gouvernement qui les persécute et refuse de reconnaître les mêmes droits à tous sur cette terre.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8570