Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
5 octobre 2015

Netanyahou veut sa 3ème intifada : un autre jeune palestinien tué cette nuit

Cela ne s’embrasait pas assez vite, alors Netanyahou a donné un coup de pouce : non seulement l’Esplanade des Mosquées est devenue inaccessible aux Palestiniens, mais l’armée, épaulée par les colons s’est déployée un peu partout pour provoquer des affrontements, tandis que les commerçants de la vieille ville de Jérusalem sont agressés en permanence par des Juifs dits "extrêmistes" quand il y a une grosse bavure mais qui ont en réalité carte blanche pour commettre leurs exactions.



Le jeune Huthayfa Othman Suleiman, 18 ans, vient d’être tué dans la nuit de dimanche à lundi par l’armée d’occupation dans son village de Bala, à l’Est de Tulkarem et au nord de la Cisjordanie, rapporte Ma’an News.

Une balle dans la poitrine pendant des affrontements avec une armée qui n’a rien à faire à cet endroit de la Palestine, sinon exaspérer les jeunes et déclencher la violence, qu’elle appelle de ses voeux.

Trois autres jeunes de cette localité ont été blessés par des tirs de balles réelles et sont hospitalisés, tandis que des snipers israéliens se sont déployés sur les toits des maisons palestiniennes pour viser ces résistants.

Et dans la nuit de samedi à dimanche c’est un autre jeune de 19 ans, Fadi Samir Mustafa Alloun, 19 ans, qui a été assassiné par l’armée israélienne à Jérusalem Est, dans le quartier de Al-Issawiya, parce qu’il aurait soi-disant eu l’intention de poignarder des Israéliens.


Ce qu’avait fait quelques heures plus tôt un autre Palestinien dans la vieille ville où les attaques israéliennes sur l’ensemble de la population palestinienne n’ont cessé de se multiplier depuis des semaines et des mois.

Parallèlement, la grande ville de Naplouse est bouclée depuis trois jours. Elle a été déclarée zone militaire close par l’armée d’occupation ce qui signifie que l’on ne peut plus sortir de la ville et que plus personne ne peut rentrer, nous indiquent nos amis palestiniens sur place.
Les colons attaquent les villages aux alentours et les voitures palestiniennes qui vont d’une ville à l’autre. Il y a des affrontements dans toutes les villes.

Nous ne pouvons rester silencieux face à cette situation. Israël sait pertinemment que les Palestiniens, sans armée, n’ont pas le rapport de forces militaire face à leur Etat surarmé.
C’est pourquoi, les dirigeants israéliens, dans une impasse totale puisqu’ils refusent la paix et l’arrêt de la colonisation, et se trouvent confrontés à une campagne de boycott qui ne cesse de s’amplifier, veulent que "ça saigne", et organiser de nouveaux massacres et déportations, tout en se positionnant comme d’habitude en victimes.

MERCI DE RESTER CONNECTÉS À NOS INFORMATIONS ET DE MOBILISER VOS AMIS, PENDANT QUE NOUS PRENONS CONTACT AVEC D’AUTRES ORGANISATIONS POUR VOUS PROPOSER UNE ACTION COMMUNE.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880