Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
21 octobre 2015

Netanyahou, négationniste, serait traîné devant les tribunaux en France

Le premier ministre israélien vient d’être pris en flagrant délit de propagande mensongère dans son propre pays, en affirmant qu’"Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs".

C’est le quotidien Haaretz qui vient de publier les mensonges du jour de Netanyahou, concernant le génocide des Juifs.

Celui-ci, à l’occasion du 37ème congrès sioniste mondial a inventé une nouvelle version de l’histoire : le diable, ce n’est plus Hitler, qui ne souhaitait que le départ des juifs, a-t-il déclaré, mais Mohammed Amin al-Husseini, le mufti de Jérusalem de l’époque, qui lui aurait dicté de les exterminer (sic).

Quand on pense à toutes les compensations réclamées à l’Allemagne, alors qu’elle ne faisait qu’obéir aux ordres d’un Arabe, quelle bévue !

En France, la LICRA, la LDH, le BNVCA et autres associations vigilantes sur le sujet n’auraient pas manqué de poursuivre en justice quiconque pour de tels propos négationnistes. Mais là, curieusement, elles sont muettes !

En Israël, Netanyahou a été démenti par les historiens, et notamment par Yitzhak Herzog, le président du Parti travailliste, qui a écrit sur Facebook :

« Il s’agit d’une distorsion historique dangereuse. Je demande à Netanyahu de corriger ses déclarations qui minimisent l’Holocauste, le nazisme et le rôle d’Hitler dans la terrible catastrophe de notre peuple. »

Ne pas s’étonner des dessins et montages publiés sur internet et dans la presse internationale après ces nouvelles déclarations fracassantes :


(Traduction : "Chapeau bas de la part de l’un des vieux maîtres du mensonge et de la manipulation à l’un des nouveaux spécialistes en la matière".)


... et bien d’autres !

Source : http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.681525

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880