Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
22 octobre 2015

Ehoud Barak poursuivi aux USA pour le meurtre d’un passager du Mavi Marmara

Le discours à Los Angeles du criminel de guerre Ehoud Barak, ancien ministre israélien de la défense, a été gâché par la remise d’une plainte déposée contre lui pour "mort et torture illégale" par les parents du jeune Américain d’origine turque Furkan Dogan, 19 ans, assassiné, fin mai 2010, par l’armée israélienne à bord du Mavi Marmara, qui apportait du matériel humanitaire à Gaza.



"L’ancien Premier ministre israélien Ehud Barak est poursuivi en justice aux États-Unis pour le raid contre six bateaux turcs, qui ont tenté de briser le blocus de Gaza en 2010, un événement qui continue à affecter les relations entre la Turquie et Israël, rapporte jeudi le journal israélien Haartez.

Les parents du jeune homme de 19 ans Furkan Dogan, qui faisait partie des neuf victimes du raid, ont porté plainte contre Barak devant le tribunal fédéral de Los Angeles le 16 octobre 2015, pour "mort et torture illégale". Barak, le ministre israélien de la Défense au moment du raid, a reçu les documents mardi après qu’il a prononcé un discours près de Los Angeles.

"Nous sommes convaincus que les Etats-Unis ne prêteront pas main forte à de tels abus", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien Emmanuel Nahshon, basé à Jérusalem.

Le 31 mai 2010, les forces israéliennes ont attaqué une flottille à destination de Gaza, tuant huit Turcs et Dogan, à bord du Mavi Marmara (la "flottille de la liberté"), le plus grand des six navires de la flottille. Dogan était un citoyen américain d’origine turque né à New York qui vivait en Turquie avec ses parents.

Les avocats des parents de Dogan ont déclaré mercredi qu’ils essaient de poursuivre Barak depuis des années."Cela a été un processus continu depuis ce qui est arrivé afin de faire reconnaître la responsabilité de Barak,", a déclaré Rodney Dixon, avocat, qui exerce à Los Angeles. "C’est une avancée majeure ", a-t-il précisé.

Dan Stormer, un autre avocat de Los Angeles qui travaille également sur le cas, a indiqué que Barak est un "criminel de guerre qui a perpétré un massacre", et que la famille de Dogan mérite qu’on lui rende justice.

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880