Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
28 octobre 2015

Grosse chute des bénéfices pour les vendeurs d’armes israéliens

Les exportations d’armes israéliennes sont en chute libre, et pourraient enregistrer une baisse de 53 % cette année, en comparaison de 2012.



Salon de l’armement à New Delhi en février 2014. (Credit : EPA)

La 4ème plus grande firme israélienne de matériel militaire note "un moindre désir envers les produits israéliens"....

Les exportations israéliennes d’armes qui s’élevaient à 7,5 milliards de dollars en 2012, sont tombées à 5,5 milliards en 2014, et pourraient bien chuter jusqu’à 4 milliards de dollars cette année, indique-t-on de source industrielle.

La campagne internationale BDS n’y est apparemment pas pour rien, puisque 12 banques et fond de pensions ont exclu la firme Elbit de leurs portefeuilles d’investissements, après les actions d’occupation d’Elbit en Grande-Bretagne. Et un nombre croissant de partis et de syndicats ont appelé le gouvernement britannique à rompre sa collaboration militaire avec Israël.

La Norvège et la Turquie ont en outre annoncé un embargo sur le matériel militaire israélien ces dernières années. Matériel testé au cours des massacres de Palestinens, comme l’a à nouveau souligné le coordinateur palestinien de la campagne BDS, Mahmoud Nawajaa.

“La brutale répression qui se traduit par la consigne "tirer pour tuer" en Israël actuellement face aux protestations des Palestiniens contre l’occupation et l’apartheid, ne pourrait exister sans la collaboration militaire des gouvernements avec Israël, a-t-il ajouté".

La pétition pour l’embargo sur les armes israéliennes a recueilli plus de 60.000 signatures dont celle de l’archevêque Desmond Tutu et 5 autres prix Nobel, ainsi que des personnalités telles que Naomi Klein, Roger Waters et le musicien américain Boots Riley.

Depuis avril dernier, des banques comme Barclays ont désinvesti d’Elbit, tandis que des actions de protestations se déroulaient dans une quinzaine de villes britanniques.

La campagne contre la collaboration de l’Union Européenne avec les firmes militaires et de "sécurité" telles qu’ Elbit Systems, ISDS, G4S et HP, qui fournissent des équipements et des services pour les checkpoints et les prisons en Israël, gagne également du terrain.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1230