Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
31 octobre 2015

Un bébé de 8 mois tué par les gaz lacrymogènes de l’armée d’occupation

Et plusieurs autres Palestiniens tués ainsi qu’une quarantaine de blessés ce vendredi en Cisjordanie et à Gaza, dont l’un délibérément écrasé par une jeep israélienne. Le Dr Mustapha Barghouti, qui vient d’échapper à une tentative d’assassinat décrit la létalité des armes utilisées utilisées par l’armée d’occupation.



(L’armée noie El Bireh sous les gaz, près de Ramallah)

Un bébé de 8 mois, Mohammed Faisal Thouabta, est arrivé mort à l’hôpital de Bethléem après avoir inhalé les gaz dont ont été aspergés les habitants du village de Beith Fajjar au sud de la ville.

Une jeep de l’armée a par ailleurs délibérément roulé sur un Palestinien et prétendu qu’il allait se livrer à une attaque au couteau sur un soldat. Mais une vidéo montre que cet homme n’avait qu’une pierre à la main.

Après les prières de l’aube du vendredi matin, des dizaines d’enfants et adolescents sont allés devant les barrages de l’armée à Hébron, Qalqiliya, Bethléem et Beit Ommar, et ont jeté des pierres aux soldats après qu’une journée de solidarité avec les nombreuses victimes d’Hébron eut été annoncée par l’ensemble des mouvements palestiniens.

Une trentaine de jeunes ont été blessés durant ces affrontements, dont 12 par tirs à balles réelles.

Une dizaine de jeunes Palestiniens étaient parallèlement blessés dans la bande de Gaza où l’armée a ouvert le feu sur des manifestants.


Le Dr Moustafa Barghouti, médecin et député, qui vient d’échapper à une tentative d’assassinat non revendiquée mais dont tout porte à croire qu’elle était téléguidée par Israël, vient justement de dénoncer, dans une analyse détaillée, le caractère criminel du « maintien de l’ordre » par l’armée d’occupation contre les populations civiles.

En premier lieu, indique-t-il dans le Palestine Monitor, Israël utilise des balles à haute vélocité, qui ont causé de multiples morts et blessé au moins 300 personnes au cours du seul mois d’octobre.

Ensuite, il souligne que les « balles en caoutchouc », ne sont pas des balles en caoutchouc, contrairement à ce qu’écrivent la plupart des médias, reprenant le vocabulaire de l’armée.
Un premier type de ces « balles de caoutchouc » est une cylindre de métal lourd, seulement recouvert de caoutchouc, capable de pénétrer le corps, et mortel s’il pénètre le cerveau. Il est pareillement très dangereux pour les yeux : de nombreux Palestiniens ont déjà perdu la vue après avoir été touchés par de tels projectiles.

Le deuxième type n’a carrément pas de caoutchouc : il s’agit d’une balle entièrement métallique, recouverte d’une mince couche de plastique.

On s’est aussi rendu compte, dans la dernière période, de l’emploi généralisé par les snipers de l’armée de cartouches 0.22 Long Rifle, un petit calibre, mortel lorsqu’il touche un organe vital.

Et vous avez aussi « l’éponge », poursuit le Dr Barghouti, un projectile qui a récemment rendu aveugles 13 Palestiniens, dont 7 enfants.

LES GAZ

Israël dispose d’un vaste arsenal de gaz dits lacrymogènes (de type OC, CS, CR, CN …), dont les effets peuvent néanmoins être mortels, soit par impact de la cartouche tirée en tir tendu, soit par inhalation, en particulier lorsque les gaz sont tirés dans un espace clos (une maison d’habitation ou une école, par exemple). Le Dr Barghouti pointe notamment le très grand nombre de cartouches tirées par l’armée (plusieurs dizaines à la fois en l’espace d’une poignée de secondes), et par conséquent l’effet multiplicateur de la toxicité.

Outre les décès déjà constatés, on ne connaît pas les effets au long cours de ces produits chimiques pour l’organisme humain. Dans un petit camp de réfugiés comme celui d’Aïda à Bethléem, tout le monde respire maintenant en permanence du gaz, qui imprègne tout : les murs, le mobilier, la literie, le linge.

Enfin, les grenades assourdissantes, tirées en tir tendu sur la population, et qui ont causé d’innombrables lésions auditives, jusqu’à la surdité complète.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30