Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
3 novembre 2015

Tourisme israélien en chute libre

"On ne voit pas comment le tourisme israélien pourrait se relever de la crise créée par l’opération Bordure Protective", titre le magazine Globes, qui annonce une chute de 25 % du tourisme vers Israël pour la période de janvier à juin 2015 et diagnostique une constante aggravation, selon les statistiques publiées par le département économique de l’Association Hotel Israël.



"Pas de sortie de crise en vue", commente-ton de même source avec une chute particulièrement brutale à Eilat de 46 % de nuitées en moins que l’année précédente à la même période.

Le tourisme à la Mer Morte a décliné de 34 %, de 30 % au Lac de Tibériade, de 28 % à Nazareth, de 27 % à Jérusalem et même à Natanya, pourtant jumelée avec Sarcelles, Pupponi n’a pu empêcher une chute de 24 % du tourisme !

Tel Aviv et Haïfa perdent respectivement 14% et 17 %.

Un total de 2,7 millions de touristes en moins, se plaint Noaz Bar-Nir, à la tête de l’association hôtelière israélienne, qui réclame une augmentation du budget promotionnel pour son secteur.

Allez Madame Hidalgo, encore un petit effort ! Après le flop de Tel Aviv sur Seine, quelle idée vont vous souffler vos amis occupants ?

Et vous Madame Taubira, ancienne militante contre la colonisation avant d’opter pour la répression des militants anticolonialistes, vous avez beau venir au secours des criminels de guerre en conservant la circulaire Alliot-Marie, cela n’a pas l’air de freiner l’irrésistible ascension du boycott d’Israël !






CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1190