Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
14 novembre 2015

Après les attentats : Communiqué de CAPJPO-EuroPalestine

ENGLISH TRANSLATION BELOW

Ci-dessous la position de notre association, suite aux attentats commis à Paris la nuit dernière, et aux déclarations de nos dirigeants à leur propos.

APRES LES ATTENTATS : COMMUNIQUÉ DE CAPJPO-EuroPalestine

PARIS, le 14 novembre 2015

Notre association CAPJPO-EuroPalestine condamne les actes de barbarie commis par les terroristes qui se revendiquent de Daesh, et partage l’émotion et la tristesse des proches des 128 victimes de ces tueries ignobles, ainsi que des centaines de femmes et hommes blessés durant les massacres de vendredi soir.

Et elle s’élève contre les déclarations et la politique d’un gouvernement qui loin de protéger la population, l’expose au risque de nouveaux attentats.

En effet, on ne voit pas comment les mesures de type uniquement « sécuritaires » pourraient représenter une protection efficace. Il est impossible de surveiller tout le monde partout. Plus de police, plus de caméras, n’arrêteront pas des tueurs déterminés.

Ne pas s’attaquer aux causes, c’est à dire à la propagande sur le "choc des civilisations" et aux menées guerrières de la France contre des pays et des populations qui ne nous ont jamais agressés, est dramatique.

Comment imaginer qu’il était possible de bombarder impunément l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et la Syrie ?

De quel droit la France y est-elle intervenue militairement ?

Bombardements, qui ont fait, ne l’oublions pas, des milliers de victimes innocentes, dont des femmes et des enfants.

Les « victimes innocentes » n’ont pas l’air d’émouvoir François Hollande, quand elles ne sont pas françaises ?

Comment éviter que des individus, s’identifiant aux victimes ou étant des proches de celles-ci deviennent des kamikazes ? Et qu’ils se laissent « manipuler » , « embrigader » dans des groupes souvent armés et financés, dans un premier temps, par les dirigeants occidentaux qui veulent renverser tel ou tel gouvernement, qui n’a pas l’heur de leur plaire ? Parce que ce sont des dictateurs ? Mais alors pourquoi entretient-on d’aussi bonnes relations avec d’autres dictatures, en Arabie Saoudite, en Egypte ou en Afrique ?

Le gouvernement français ne répond à aucune de ces questions fondamentales. Et il ne faut pas compter sur les journalistes des principaux médias pour les lui poser.

Pourquoi ne parle-t-on pas de la manière dont ces groupes terroristes sont nés ? Qui les a armés ? Qui les a financés ? Ni du fait qu’ils ont repris à leur compte la logique de la propagande occidentale sur le « choc des civilisations » avec ses concepts de "supériorité des civilisations judéo-chrétiennes » et de "peuple élu", mais en l’inversant et en proclamant qu’il fallait éliminer tous ceux qui ne se rangeaient pas derrière leur bannière et leur pratique religieuse ?

Oui, cela fait froid dans le dos. Mais tout autant que le fait d’entendre sur France 2 ce samedi matin un ancien policier des services d’intervention urgente évoquer les "conseils" qu’Israël pourra donner en matière de lutte contre des kamikazes !

Sachant que toute la population israélienne est sur le pied de guerre depuis des décennies et que la technologie de répression la plus sophistiquée n’a pu permettre à Israël de venir à bout des attentats, on a de quoi s’inquiéter ! Israel refuse de s’attaquer à la racine du mal, l’occupation et la colonisation de la Palestine, et sa population prise en otage, continuera à en payer le prix.

Comme nous risquons de payer toujours plus cher le terrorisme de nos Etats.

On nous appelle maintenant à « l’unité nationale ». Derrière qui ?

Ceux qui entretiennent le racisme dans notre pays ? Ceux qui criminalisent la solidarité envers les migrants ? Ceux qui font défiler des bourreaux et des tortionnaires d’enfants, au premier rang de manifestations en faveur de la liberté d’expression ?

Hollande vient de dire : "Les Français vont devoir faire des sacrifices ».

Lesquels ? Plus de police, plus d’armée, plus de « champs d’opérations extérieurs », moins d’éducation, de santé et de retraites ? Souvenons-nous de la phrase de Jean Jaurès : « le capitalisme porte en lui la guerre, comme la nuée porte l’orage ».

Et rendons hommage aux victimes de la terreur à Paris vendredi, en évitant qu’il y en ait davantage, en faisant en sorte que des mots tels que « Liberté, Egalité, Fraternité » prennent tout leur sens.

CAPJPO-EuroPalestine

  • *************************

ENGLISH TRANSLATION : AFTER THE ATTACKS : PRESS RELEASE FROM EUROPALESTINE

PARIS, 14 November 2015
Our association, CAPJPO-EuroPalestine condemns the barbarous attacks perpetrated by the terrorists claiming to belong to Daesh, and shares the pain and sadness of the friends and relatives of the 128 victims of these horrific killings, along with the hundreds of men and women wounded during the massacres on Friday evening.

But we also protest against the declarations and the policies of a government which, far from protecting the population, exposes it to the risk of fresh attacks.

In reality, we do not see how measures which are uniquely related to “security” can provide efficient protection. It is impossible to watch everyone everywhere. More police and more cameras will not stop determined killers.

Not tackling the causes, namely the propaganda about the “clash of civilisations”, and wars led by France against countries and populations who have never attacked us, is disastrous.

How could we have imagined it was possible to bomb Afghanistan, Iraq, Libya and Syria with impunity ?

By what right has France made these military interventions ?

Bombings which have caused, let us not forget, thousands of innocent victims, including women and children.

Such "innocent victims" do not seem to disturb François Hollande when they are not French.

How can we prevent individuals, who identify with those victims or are related to them, from becoming suicide bombers ? And let themselves be “manipulated" and "recruited" by groups, often initially armed and funded by Western leaders who want to overthrow this or that government which is not to their liking ? Because they are dictators ? So why do we maintain good relations with other dictatorships like Saudi Arabia, Egypt or elsewhere in Africa ?

The French government does not answer any of these fundamental questions. And journalists from the mainstream media cannot be relied upon to pose them.

Why don’t we speak about the way these terrorist groups were founded ? Who armed them ? Who financed them ? Or the fact that they adopted the logic of western propaganda about the “clash of civilisations” with its concepts of "superiority of Judaeo-Christian civilisations” and “chosen people”, and reversed it, claiming that all those who did not march under their banner and accept their religious mores should be eliminated ?

Yes, this sends shivers down the spine. As did hearing an ex French intelligence officer, on one of the main French TV channels this Saturday morning, declare that Israel could give advice on the subject of combatting suicide bombers !

Knowing how the entire Israeli population has been on a war footing for decades, and how the most sophisticated technology of repression has not enabled Israel to stop attacks, we have reasons to worry ! Israel refuses to deal with the root of the problem (the occupation and colonization of Palestine) so its population, held hostage by its leaders, will continue to pay the price.

Similarly we continually risk paying more for our own countries’ terrorism.

There are now calls for “National Unity”. Under whom ?

Those who support racism in our country ? Those who criminalize solidarity with migrants ? Those who ask us to march with executioners and child torturers in favour of free speech ?

Hollande has just said : “The French will have to make sacrifices”.
Which ones ? More police, more soldiers, more “external fields of operations”, less for education, health, and retirement pensions ? Remember Jean Jarès observation : "Capitalism brings war with it, like clouds bring thunderstorms".

Let’s pay tribute to Friday’s victims of terror in Paris by preventing more victims, and making sure that words such as “Freedom, Equality, Brotherhood” carry their full meaning.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900