Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 novembre 2015

Attentats : messages de Palestiniens et de Libanais... et aussi de Maradona

Un grand nombre de Palestiniens (personnes comme institutions) nous ont adressé des messages de solidarité après les attentats meurtriers à Paris et au stade de France. Ils demandent, dans leurs messages, que le gouvernement français s’attaque aux causes du terrorisme. Des Libanais s’interrogent par ailleurs sur le peu de compassion exprimée à leur égard lors des attentats qui ont fait 43 morts et de nombreux blessés.

Nous ne pouvons reproduire tous les messages de soutien que nous avons reçus (le plus souvent en anglais) de la part de nos amis palestiniens, qui expriment leur tristesse, leur choc, et leur soutien face aux attentats qui ont frappé les Franciliens vendredi.

  • Communiqué de MA’AN Development Center en solidarité avec le peuple français

Au nom de MA’AN Development Center, nous adressons au peuple français notre profonde tristesse et émotion suite aux attaques terroristes meurtrières commises à Paris ce vendredi 13 novembre à l’encontre d’innocents civils. Nous condamnons fermement toutes les attaques, qui frappent sans discrimination les quatre coins du monde, notamment en Syrie, Irak, Tunisie et dernièrement au Liban et en France.

Nous considérons que le terrorisme n’a aucune religion, aucune origine ethnique, aucune limite géographique.

Nous appelons tous les pouvoirs dans le monde à unifier leurs efforts pour combattre le terrorisme et les causes de ce phénomène.De plus, nous appelons le gouvernement français, les pays européens et les Etats Unis à prendre de sérieuses et solides positions à l’encontre des pays comme l’Arabie Saoudite, le Qatar ou encore la Turquie qui couvrent sous différentes façons les groupes terroristes.

Nous leur demandons également d’ intensifier la pression sur le gouvernement israélien pour que soit mis fin à leur terrorisme organisé depuis des décennies.

Nous adressons nos sincères condoléances de la part du peuple palestinien, du secteur des organisations civiles, de toute l’équipe de MA’AN, aux victimes de ces attaques et à leurs proches. Nous sommes plus que jamais engagés aux côtés de tous dans la lutte contre le terrorisme, partout dans le monde.

Marie Bouilly

M&R Coordinator

MA’AN Development Center

Ramallah-Gaza-Khan Younis-Tulkarem-Jenin : (+972-2) 295-4451 (131) - fax : (+972-2) 295-0755 - marie maan-ctr.org - www.maan-ctr.org

  • Les condoléances d’Abdullah alrozzi, artiste peintre à Gaza, qui exprime son "profond chagrin à toutes les victimes et leurs proches frappés dans la capitale des arts".
  • Communiqué du centre palestinien : AL Masarat :

Stop au terrorisme dans le monde

Nous palestiniens victimes du terrorisme israélien pendant des décennies, nous savons
bien ce que cela signifie de vivre avec la vie humaine constamment menacée.
Nous condamnons avec la plus grande détermination les attentats terroristes à Paris, dans
la banlieue sud de Beyrouth, en Tunisie, Irak, en Syrie, au Yémen, en Egypte et aux États

  • Unis, n’importe où sévit le terrorisme, parce que nous pensons que le terrorisme n’a pas de
    patrie, ni de religion et qu’il faudrait une vaste campagne mondiale visant à l’éradiquer,
    pas uniquement par des manifestations, des discours et des conférences de presse.

Cela nécessite de traiter les racines idéologiques, économiques, sociales et politiques, qui nourrissent l’extrémisme et la haine, et notamment d’aborder la question des migrations sur des nouvelles bases, dénoncer les conditions qui engendrent le terrorisme se réclamant de l’islam, alors que l’Islam est innocent du crime de terrorisme.

Nous demandons aux pays du monde de cesser d’utiliser le terrorisme comme moyen de changement des régimes dans le Moyen-Orient et de créer le communautarisme, dans le but de diviser le monde entre bien et mal, musulmans chiites et sunnites, chrétiens et
Juifs.

La persistance du terrorisme et la menace de son extension sur une large zone, illustre l’échec
d’une approche militaire et sécuritaire pour le combattre ; le vaincre est possible uniquement grâce à l’élaboration d’une stratégie mondiale et claire, cherchant à remédier à ses causes et ne pas faire de distinction entre les victimes du terrorisme quel qu’il soit.

Il faut commencer par prendre une position internationale coordonnée et redoubler
les efforts pour lutter contre « Daesh » et ses partenaires, mais inclure aussi le combat contre le terrorisme d’État d’Israël, qui fait régner la terreur des colons racistes dans les territoires
palestiniens occupés et obliger Israël à appliquer le droit international et les résolutions des Nations Unies liées à la question palestinienne."

Hani AlMasri, Director General

The Palestinian Center for Policy Research and Strategic Studies - MASARAT

Ramallah - Palestine Tel 02-2973816 Fax 02-2976789 - www.masarat.ps

  • Les civils libanais s’interrogent

Nous recevons aussi des messages qui nous interpellent de la part de proches de victimes libanaises qui se demandent pourquoi les attentats qui ont frappé la semaine dernière Beyrouth, faisant 43 morts et plus de 242 blessés civils, n’ont pas suscité une telle compassion ?


Un vrai carnage là aussi, perpétré par des kamikazes et revendiqué par Daesh, dans le quartier chiite au sud de la capitale, mais à peine quelques lignes dans nos médias.

  • Les condoléances de Diego Maradona sur sa page Facebook

"Mes condoléances pour toutes les victimes françaises, et aussi celles de Syrie, du Liban et de Palestine"


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8170