Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 novembre 2015

Même les enfants aveugles résistent à Gaza

Des enfants aveugles prennent des cours de karaté à Gaza, pour garder le moral et être capables de faire front si on les attaque.



Un garçon palestinien aveugle participe à une leçon de karaté au club al-Masthal dans la ville de Gaza le 19 novembre 2015. L’entraînement a lieu deux fois par semaine pour remonter le moral des garçons, selon les entraîneurs. (Xinhua/ Yasser Qudih)

"Le rêve des enfants aveugles de Gaza : devenir champions de karaté

GAZA, 20 novembre (Xinhua) — Mo’men al-Bitar, adolescent de 15 ans vivant à Gaza, et sept autres enfants âgés entre 6 et 14 ans, tous portant des tenues de karaté blanches, écoutent attentivement tous alignés leur entraîneur de karaté au Club de sport d’al-Mashtal dans la ville de Gaza.

De prime abord, personne ne peut penser que ces huit enfants sont aveugles. Ils s’entrainent et sautent avec grâce dans les airs, retombent et se réceptionnent bien sur leurs pieds.

"La raison pour laquelle j’ai décidé de pratiquer ce genre de sports est d’abord pour pouvoir me défendre dans le futur, et deuxièmement pour vaincre ma cecité parce que les enfants de mon quartier pensaient que j’étais faible et pas courageux parce que je suis aveugle", a expliqué Mo’men, qui vit à Cheikh Radwan, dans la ville de Gaza.

Lorsque Hassan al-Ra’ei, entraîneur, a dit "Musubi Dachi", un des termes spéciaux utilisés au karaté qui signifie "levez-vous et soyez prêt", les enfants se sont mis côte à côte de manière très organisée, ils avaient l’air tous sérieux, personne ne riait ou ne faisait de bêtise.

Les enfants ont bougé leurs jambes et ont avancé d’un pas quand l’entraîneur a prononcer un terme. Ensuite, l’entraîneur a dit un autre terme, les enfants ont continué à bouger leurs mains et leurs jambes comme s’ils étaient une seule et unique personne.

"Au début, j’ai rencontré Yousef al-Sharif, un garçon aveugle, qui voulait vraiment apprendre quelque chose et vaincre sa cécité", a déclaré M. al-Ra’ei. "Le garçon m’a demandé de l’entraîner lui et sept autres enfants, qui étudient tous à la même école pour enfants aveugles à Gaza, et j’ai accepté", a expliqué M. al-Ra’ei.

Ce dernier a déclaré à Xinhua qu’il y a quelques mois, les enfants avaient commencé à s’entraîner intensivement deux heures par jour, trois fois par semaine. "J’ai ressenti une immense énergie dans ces enfants, c’est pourquoi j’ai voulu faire exploser cette énergie et les aider à vaincre leur cécité", a-t-il ajouté.

"Maintenant je sens que je suis plus puissant et en même temps, je suis très heureux parce que je peux faire quelque chose de similaire à ce que font les enfants ordinaires", a déclaré Mo’men avec un grand sourire illuminant son visage. "J’ai pour ambition de devenir un héros et de représenter mon pays, la Palestine, dans les compétitions internationales", a-t-il ajouté.

D’après les chiffres officiels du Bureau palestinien des statistiques, il y a 6905 personnes aveugles à Gaza, dont certains sont nés ainsi et d’autres qui le sont devenus suite à des blessures pendant les guerres menées par Israël.

Source : http://french.xinhuanet.com/2015-11/21/c_134838578.htm

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890