Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 décembre 2015

Regardez comme les Israéliens aiment la danse, MM Lissner et Millepied ! (Video)

Nous dédions cette vidéo à la direction de l’Opéra de Paris, qui invite le 5 janvier la troupe de danse israélienne Batsheva, financée par israël et chargée de montrer sous un jour agréable le régime d’apartheid et de nettoyage ethnique israélien.

Ces images choquantes sont celles de juifs célébrant, durant un mariage à Jérusalem il y a une dizaine de jours, la mort d’un bébé palestinien brûlé vif, ainsi que sa famille, par des colons israéliens en juillet dernier.

On peut voir une foule de jeunes juifs orthodoxes en train de danser, armes à la main, en faisant passer, et en la poignardant, une photographie de ce bébé, Ali Dawabsheh. Ils se font également passer les armes de main en main, y compris celles des enfants, pour appeler à verser davantage de sang de Palestiniens.

Cette vidéo a beaucoup circulé dans le monde, y compris en Israël où certains dirigeants israéliens se sont dits "choqués".

Quelle hypocrisie de la part de ceux qui ont fait relaxer, quelques jours plus tôt, les auteurs de cet acte criminel, qui a décimé la famille Dawabsheh !

Rappelons que ces mêmes colons israéliens sévissent tous les jours contre les familles palestiniennes, les agressant physiquement, brulant leurs oliviers, endommageant leurs maisons ou s’en emparant, dans la plus totale impunité ! Au contraire, Netanyahu leur envoie toujours plus de soldats pour les épauler dans ces atrocités.



Femme palestinienne devant sa maison du village de Beitillu, près de Ramallah, où les graffitis en hébreu qui s’étalent sur ses murs appellent les juifs à la vengeance (Shadi Hatem APA images prises le 22 décembre dernier)

Le même jour Hussein al-Najjar, 30 ans, raconte comment les colons ont débarqué à 1 H du matin dans sa maison, après avoir cassé les vitres d’une fenêtre, pour asperger sa famille de gaz lacrymogène, provoquant une intoxication grave de sa femme, de son bébé de 9 mois, Karam, et de lui-même.

"Nous serions morts sans l’intervention de nos voisins qui ont cassé la prote d’entrée pour nous secourir et nous ont trouvés allongés, alors que nous avions perdu conscience".

Alors, la seule chose gênante dans cette vidéo, pour les dirigeants israéliens, est le fait qu’elle circule.

Le gouvernement israélien et le Shin Bet (services secrets), "spécialistes mondiaux de la surveillance et du contrôle des populations" connaissent parfaitement tous ceux qui dansent en se réjouissant de l’assassinat de la famille Dawabsheh. Plusieurs d’entre eux sont même connus pour des attentats qu’ils ont commis ces derniers mois ; et aucun d’entre eux n’a été inculpé à ce jour, malgré leur dangerosité.

  • Ce sont les représentants de cet Etat que Monsieur Stéphane Lissner et Monsieur Benjamin Millepied invitent à l’Opéra Garnier le 5 janvier prochain. Honte à eux !


Oui, vous avez bien lu : La troupe Batsheva qui vit dans un Etat comprenant 20 % de citoyens arabes pays, a trouvé le moyen, depuis sa création en 1964, de ne pas inclure un seul danseur israélien d’origine arabe ! Qui parle d’apartheid ?

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 680